Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 12:55

 

Ce matin dans le métro un jeune homme grossier
Les narines par les effluves d'un clochard irritées
Décida de cette odeur par la sienne masquer


A cet effet de son sac il sortit
Un flacon ma foi plutôt joli
Mais dont le parfum tout à coup me saisit
De plage et de lagon le wagon fut envahi

 

Ce soleil en Novembre aurait dû me combler
Mais la brume de son vaporisateur a atteint mon coup de pied
Sacrilège, misère noire, que n'avait-il pas fait?
Le cocotier j'ai senti toute la journée.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Dans le métro
commenter cet article

commentaires

La Flâneuse 04/11/2015 13:13

N'est pas parfumeur qui veut!

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton