Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 14:18
Aquarius

24 heures plus tard je ne sais toujours pas que penser d'Aquarius; et me voilà à réfléchir comme Clara, sur mon canapé, le même moleskine rouge qu'elle sur les genoux.

Le film est assurément long.
Trop long parfois, comme le discours que déclame le mari de Clara devant toute la famille réunie pour l'anniversaire de la tante Lucia.
Trop long et en même temps, quand le noir se fait pour de bon, on se sent presque abandonné – déjà ?

Clara n'est pourtant pas très sympathique, le rythme est particulier, la temporalité incertaine (c'est toujours la saison de se baigner à Boa Viagem, on fait allusion à un voyage de Clara dont on n'a pas connaissance).

Alors peut-être que c'est la musique qui nous happe – une part plus qu'importante de la vie de Clara.

Sûrement son charisme, aussi. Son port de reine avec son chignon haut perché, son visage, son être impressionnants.

Et aussi parce que c'est rare, un portrait si fin d'une femme dans sa soixantaine. Une femme qui ne renonce pas au plaisir physique, qu'il s'agisse d'un bon verre de vin ou d'un mégot illicite ; une femme qui assume ses désirs et ne renonce pas aux hommes ; une femme qui peut s'amuser comme une gamine avec sa bande ou danser toute seule chez elle. 

Ça existe certainement depuis longtemps, depuis toujours, mais c'est plutôt rare sur nos écrans.

Aquarius

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Vu
commenter cet article

commentaires

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton