Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 08:53

 

Des silhouettes monochromes, qui font la part belle aux matières.

Duveteux, lisse, mat, flammé, poilu, soyeux, brillant, métallisé, transparent, épais, l'important c'est l'aspect, la texture de la couleur plus que la tonalité elle-même - ce qui n'est pas sans rappeler la perception des couleurs au Moyen-Age expliquée par Michel Pastoureau dans ses ouvrages.

Des silhouettes rouges, camel, gris souris, anthracites, beiges, noires évidemment, de jais ou d'encre, d'une simplicité sophistiquée mais surtout d'une sensualité palpable.

La faute aux étoffes, à ces velours, ces draps de laine et autres fourrures, à ces tricots si fin qui s'enroulent autour des cous et dévoilent en transparence la pointe d'un sein.

 

Le feu sous la glace, ce cliché vivace d'une femme torride qui aurait les traits de Jessica Chastain.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Histoires de chiffons
commenter cet article

commentaires

MissG 27/02/2017 09:37

J'adore cette teinte de rouge, et je craque pour le pantalon (la mannequin rousse) au niveau de la forme et la texture.

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton