Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 09:06

 

Sils et Jenny n'ont aucun don pour la vie matérielle. A presque soixante ans, ils doivent quitter la librairie de livres d'exception et d'occasion qu'ils tiennent depuis des années; ils n'ont nulle part où aller.

"En fait, nous étions façonnés de lectures et de rêves (et d'expériences plus poétiques que stratégiques), ce qui pouvait ne pas sembler malin alors que les temps nous demandaient de nous montrer dynamiques, électroniques, immédiats et vifs, hypermodernes, ne sachant même plus ce qu'était un roman."

Jusqu'à ce que Jenny se rappelle la Survivance, cette ruine des Vosges qu'ils avaient achetée dans les années 70. Alors étudiants, ils avaient essayé d'y vivre avant d'abandonner juste avant l'hiver. "Tu es folle" lui rétorque Sils, mais finalement c'est là qu'ils trouvent refuge et s'installent. Elle à l'"intérieur" (le toit est cassé et il n'y a qu'une seule pièce à partager avec les bêtes), lui dans une tente militaire à l'extérieur.

Elle bêchera, plantera, s'occupera du jardin et de la nourriture, il se chargera du bois et cultivera son intérieur, relisant les livres qu'il a peur de ne pouvoir emmener, après, et se lançant dans une quête chromatique sur les traces de Grünewald. Elle se fondra dans le décor, observera les cerfs, ira contempler le monde du haut de la montagne; il s'angoissera face à la mort, préparera son héritage et lui reprochera de se lancer des fleurs.

Survie du corps et de l'esprit, beauté cruelle du monde, liens au vivant et ponts vers l'intellect, La Survivance est un roman éblouissant sur le monde, le rêve et la vie.

 

"Nous étudiions, et c'était rêver, c'était agrandir les possibilités du monde."

"C'est le sursis qui donne à la vie son parfum déchirant, exquis."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Lu
commenter cet article

commentaires

Lili Galipette 04/09/2017 12:02

Oh, mais ça me tente ça !!! Et tu en parles très bien. :-D

leshumeursdeviolette 04/09/2017 12:25

Merci ;)
Un autre très beau texte de cette auteure: Elles vivaient d'espoir. A découvrir, vraiment.

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton