Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 18:12

Le jour chavire

 

Immobile, la fourmi fait le guet, scrute

le néant. Et le néant s'entend, au-delà des gouttes du

    feuillage

assombri et des murmures nocturnes des canyons de

    l'été.

 

Le sapin est debout, comme le curseur de l'horloge,

dentelé. La fourmi s'embrase à l'ombre de la montagne.

Cris d'oiseaux! Et enfin. Doucement, le chariot des

    nuages s'est mis à avancer.

Tomas Tranströmer

17 Poèmes

 

tumblr_lpim87X8Hu1qfxniho1_500_large.jpg 

 

Et ce vers, extrait d'Elégie, du même recueil:

 

La grâce nous donne une soudaine assurance. Laisser

le costume du moi sur cette plage où les vagues se retirent et se brisent, se retirent

 

et se brisent.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article

commentaires

carmadou 26/02/2012 22:07

Tranströmer, quelle idée géniale de lui avoir donner le prix Nobel et de nous donner envie de le découvrir!
Nous ne nous lassons pas de le lire

leshumeursdeviolette 26/02/2012 22:21



C'est grâce à vous et à votre article que je me suis décidée à acheter ses oeuvres complètes, livre entamé cet après-midi.


Alors un grand merci, car il n'a pas fini de m'enchanter!



LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton