Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les humeurs de Violette

Les humeurs de Violette

Menu
Dans ma rame

Dans ma rame

Le matin les backpackers se mêlent aux cadres pressés,

les sacs de voyage et les attachés-cases,

les visages froissés et les traits crispés

à égalité sous les néons blafards du métro.

 

Les nuits de mauvais sommeil, la tête contre la vitre,

ne semblent pas altérer l'impatience qu'ont les premiers

de déposer leur sac pour arpenter Paris.

 

Impatience qui gagne les autres le vendredi matin,

lorsque la perspective du week-end détend les figures.

La posture demeure un peu figée,

et le regard toujours fixé sur les écrans;

il n’y a pas d’heure pour la rentabilité…

 

Mais plane alors sur le wagon une vague odeur de conquête: une semaine de plus s'est écoulée.

 

481386_386514191397370_340496318_n_large.jpg