Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 08:00

932285.jpg

 

Voilà 24h maintenant que j'ai vu De rouille et d'os, et je ne sais toujours qu'en penser.

J'ai relu et écouté quelques critiques, et il me semble ne pas avoir vu le même film que les autres (à part les Carmadou qui partagent ma réserve) (grâce à eux je me suis sentie un peu moins seule) (c'est important).

Peut-être parce que, même si je reconnais son talent, Marion Cotillard ne parvient jamais à me toucher. Elle est juste, c'est vrai, elle a la grâce des stars (qu'elle est, incontestablement) (pour preuve s'il en était besoin) (et pourtant c'est la seule star que j'ai vu en vrai, à Cannes il y a treize ans - aouch... treize ans, déjà?) (quand elle n'était donc pas encore une star, mais quand même un peu connue) (vive Taxi), elle m'émeut même ne me touche jamais vraiment, sans que je parvienne à le comprendre ni à l'expliquer (le côté performance de l'Actor's studio, peut-être?). Etrange sensation en tout cas, qui m'a poursuivie tout au long du film.

 

Il est vrai que j'y étais allée avec peu d'enthousiasme (dû à Marion Cotillard, je l'avoue) (je savais déjà qu'elle ne me toucherait pas, ça ne date pas d'hier) (et puis à l'histoire aussi) (en fait j'y suis allée à cause de Marineland, pour faire un retour en arrière jusqu'à mon année de CP et cette inoubliable journée passée là-bas, avec les otaries, les dauphins et les orques) (où tout le monde avait des chips dans son pique-nique sauf moi, soit dit en passant) (peut-être que c'est cette frustration chipsienne qui a fait du tort à Audiard) (allô, Sigmund?), mais quand même!

 

Matthias Schoenaerts est parfait - même s'il reste dans la même veine que dans Bullhead (j'espère qu'on lui proposera vite autre chose, qu'on puisse voir tout son talent à l'oeuvre), les seconds rôles au poil: Corinne Masiero, que j'ai aimé retrouver après Louise Wimmer, Bouli Lanners, Céline Sallette...

Mais rien n'y a fait.

 

Le film m'a pourtant émue (parfois), mais également mise en colère (souvent). J'ai trouvé certains plans trop maniérés, trop léchés (comme la dent qui tournoie sur le sol, par exemple) par rapport à la sécheresse que j'avais aimée dans les films précédents d'Audiard. A plusieurs moments De rouille et d'os m'a fait penser aux films noirs américains, qu'il admire tant paraît-il. Et si je suis assez friande de ce cinéma-là, hier soir cela n'a pas fonctionné.

A certains moments j'ai même été dérangée par des démonstrations trop appuyées, comme si l'on orientait de force mon regard dans une direction plus que dans une autre.

Et alors la fin... ne m'a ni plue ni convaincue. Mais alors pas du tout.

 

Je suis ressortie du cinéma déçue, et déroutée.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Vu
commenter cet article

commentaires

carmadou 09/06/2012 11:11

Merci de nous citer, il est exact que nous avons un rapport complexe avec ce film qui nous a baladé entre l'ennui et le sublime... Nous retiendrons cette scène où elle retourne forcée par Ali à la
plage après son accident, elle regarde ce nouveau compagnon nager, sa musculature surpuissante la renvoie à ce moment à son activité de dresseuse d'orque...
Vous semblez avoir du mal avec les films du moment, pas de coup de coeur ?

leshumeursdeviolette 09/06/2012 21:35



C'est exactement ça. Pas de coup de coeur depuis Barbara, et ce ne sont pas les sorties de cette semaine qui vont me faire changer d'avis...


J'ai heureusement acheté en DVD La leçon de piano et Dans la brume électrique, qui, eux, m'ont véritablement transportée (je ne les avais pas encore vus).



Ludivine 08/06/2012 13:04

Je pense que c'est pas le meilleur film d'Audiart (ou avec un d je sais pas), je suis pas fan de Marion Cotillard mais je trouve au contraire qu'elle est pas mal, elle est moche, cernée, on est
loin du star système de ces derniers films..
J'ai été un peu déçue car la critique l'avait encensé mais bon je devrait lire le livre pour voir !

leshumeursdeviolette 09/06/2012 21:33



Oui elle joue bien, mais ce côté "je m'enlaidis pour être crédible" me fatigue un peu... Effectivement les critiques m'ont laissée perplexe... et l'extrait que j'ai lu dlivre me tente moyennement
(non, je ne suis pas une vieille ronchon ;) ).


J'espère juste que le prochain film d'Audiard ne me décevra pas à nouveau...



Le Chat Masqué 08/06/2012 09:20

étrange étrange tout ça, mais je comprends bien tes arguments... dommage donc ! pour ma part, j'ai beaucoup (je dois toujours écrire mon billet aussi...) bonne journée Violette !

leshumeursdeviolette 09/06/2012 21:31



Hâte de lire ton billet, je comprendrais mieux peut-être...



LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton