Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 22:56

drop-copie-2.jpgIl fait beau j'étais bien.

Je sors du cinéma, des idées de posts plein la tête (Tomboy que je venais de voir, ma séance chez le dentiste, l'expo sur les préraphaélites, bref que du bonheur...).

Il fait bon, je remonte l'avenue Gambetta sans veste, comptant les mois qui me séparent des vacances (quatre! aouch!).

Je croise plein de gens dans ma rue (!) (quand on connaît ma rue c'est plutôt un exploit) (ce signe étrange aurait dû m'alerter).

J'arrive chez moi, les oiseaux chantent, ça sent bon, une odeur doucement épicée s'échappe d'une cuisine, j'entends mes voisins rire, certains fument à la fenêtre... Comme un air de vacances... Je souris.

J'entre dans mon hall, je presse le bouton de mon ascenseur, tiens j'ai enfin reçu mon ELLE, la soirée s'annonce paresseuse et douce...

Dans l'ascenseur je suis éblouie par la blancheur de mes dents (en même temps à 60€ le détartrage, ça peut briller) (quand on connaît mon obsession de la blancheur dentaire, cela prend une ampleur différente) (trois taches et du tartre en moins et je me prenais pour la bombasse dentaire du 20ème), et tout à coup la vie est plus belle.

 

Jusqu'à ce que j'ouvre ma porte.

Déjà il a fallu que je force comme une malade.

Il n'a pas plu depuis des jours, cela aurait dû m'alerter.

 

Mais non (ou les vertus durables de l'effet ultra-brite).

 

Et là...

une flaque immense dans mon entrée (ouais j'ai une entrée, je sais c'est trop la classe).


J'ai d'abord cru à un vilain tour félin (appelez la SPA si vous voulez) (mais à mon corps défendant nous avons un lourd passif liquide) (failli écrire "pissif", le beau lapsus!).

Mais non.

Flic floc flic floc.

Il pleuvait dans mon entrée.

Devant, au fond, sur les côtés, même dans ma pièce (et oui, il n'y en a qu'une) (on ne peut pas avoir deux pièces et une entrée) (et le cul de l'agent immbolier il faut choisir à Paris messieurs dames).

 

Et là, gestion responsable et tout à fait adulte du problème:

(admirez, m'sieur dames, prenez-en de la graine)

"Allô papamaman?"

 

...

 

Oui je sais.

 

En même temps je l'ai fait parce que mon voisin n'est pas là.

 

Et que ma voisine du dessus ne répondait pas.

 

En même temps la vraie question n'est pas là.

 

 

La VRAIE question est: "Mais qu'ai-je donc fait à ma voisine du dessus dans une vie antérieure?"

 

 

 N.B.: c'est notre troisième dégât des eaux...

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article

commentaires

george 15/05/2011 15:30


quelle horreur mais quel billet... j'ai beaucoup ri ! désolée ! j'ai connu ça et j'ai eu le même réflexe que toi, oui on est bien peu de choses devant l'adversité !


leshumeursdeviolette 17/05/2011 23:09



Ce qui est drôle c'est que dans tous mes cv j'écris "bonne gestion du stress" ;)


(hum)



LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton