Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 12:38

la_comtesse_12.jpgJe suis allée voir La Comtesse.

Parce que j’aime bien Julie Delpy.

Parce que ça correspond bien à ma problématique du moment - les rides, le temps qui passe, la quête obsessionnelle de la perfection, tout ça... oui, je sais.

Parce que j’aime vraiment bien Julie Delpy, donc ça compte double (comme au scrabble).

 

C'était parfois un peu trop trash pour mon petit cœur sensible, j'ai dû me cacher les yeux (ce qui m’a d’ailleurs rappelé ma première fois au cinéma).

C’était Robin des Bois, avec Kevin Costner. Sur ordre maternel, ma sœur avait placé ses mains sur mes yeux dès la première scène - en même temps ce film commence par l’amputation de la main du compagnon d’infortune de Kevin… un peu hardcore quand on est au CP.

 

 Bref, ce film m'a secouée, et ce pas seulement au niveau des images.

A mon avis certainement parce que comme (très) souvent (presque toujours en fait) je me suis totalement identifiée à l'héroïne, qui en l'occurence fait froid dans le dos…

Une héroïne un peu bizarre, pleine de névroses et un peu folle ?  -> Processus d'identification entamé 

Ça marche avec presque tous les films (le taux de probabilité est beaucoup plus faible quand il s’agit d’héros masculins, mais j’y travaille).

 

Bref, je me suis quelque peu reconnue en Elisabeth. Pas totalement, certes (encore heureux!), mon sens de la répartie étant beaucoup moins développé que le sien (sans blague), tout comme mon sens des affaires.

Je trouve en général la réponse qui tue deux heures après, toujours trop tard en fait. Et je vis un peu au pays des bisounours des fois. 

 

En fait c’est surtout dans sa folie que je me suis reconnue. J’ai très (trop?) bien compris comment elle pouvait être obsédée par son miroir, comment le regard qu’elle portait sur son corps pouvait se déformer en fonction de ses angoisses, comment elle pouvait totalement perdre le contrôle et succomber à la déraison.

 

Alors maintenant j’ai un peu peur.

Jeunes vierges, éloignez-vous de moi, c’est un conseil d’ami.

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Vu
commenter cet article

commentaires

sophie 29/04/2010 16:17


ben moi j'ai même pas réussi à aller jusqu'au bout du film...et dire qu'elle a existé...brrrr


LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton