Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 08:23

h-4-1071906-1212041796

 

Gare de Lyon, premier vendredi de Juillet.

 

Des gens partout.

Des familles, des valises, des guitares, des animaux, des cris, des soupirs, des pleurs, des vieux, des bébés, des amoureux, des prétentieux, des laids, des beaux, des petits, des gros.

Partout, la foule.

 

Où que l'on soit, on est toujours sur le chemin de quelqu'un.

Pardon, excusez-moi, désolé, je voudrais passer; mais vous êtes en plein milieu bon Dieu!

 

Le wagon plein à craquer.

Les bébés qui pleurent, les chats qui miaulent, les pépettes qui téléphonent, les ronflements, les effluves étranges des plats du wagon bar, le sifflement strident de la porte qui ne cesse de s'ouvrir.

Les passages incessants, dans un sens, puis dans l'autre, tiens ce sont toujours les mêmes.

 

103345_700b_large.jpg

 

Les gens m'amusent.

 

[Minute Strip-tease: un jeune boutonneux à casquette écoute sa messagerie, le haut-parleur activé: "Aujourd'hui à 15h44: allo c'est maman, je suis au tribunal pour la comparution devant le juge, il faut que tu viennes; il faut que tu viennes tout de suite". Silence gêné. Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer.] 

 

A ma droite, un couple de jeunes tourtereaux. Lui prépare son examen de pompier, elle s'endort sur son épaule. 

Devant moi, un jeune couple de catholiques très amoureux. Chevalières au petit doigt, ils n'arrêtent pas de s'embrasser, entre un article de Paris Match et une inviation de l'Union de franche-Comté (une découverte pour ma part, au programme diaboliquement tentant: bridge, rallye automobile, j'en passe et des meilleures). Il va lui chercher à manger, alors que de l'autre côté du couloir monsieur laisse madame se débrouiller pour trouver une autre place libre lorsqu'il s'avère que la sienne ne l'est pas (ensemble ou pas, quelle muflerie tout de même...).

 

J'ai même vu un jeune homme traverser tout le wagon un Marc Levy à la main, sans être autrement gêné (!).

 

...

 

La morale de cette histoire, c'est qu'il fait bon prendre ses quartiers d'été en Septembre.

Asociale, moi?

Si peu...

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article

commentaires

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton