Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 06:52

1437675-gfC'est la photo sur la couverture qui m'a donné envie de repartir avec ce livre.
Un choix peut-être absurde, voire peut-être même occulte pour certains; en tous cas pas nullement sérieux. J'ai tout de même parcouru la tant décriée quatrième de couverture avant de me décider - absurde peut-être, mais pas totalement inconsciente non plus!

Paula Fox, âgée de 82 ans lorsqu'elle rédigea ce court texte, retrace son voyage en Europe en 1946, juste après la Seconde Guerre Mondiale. Chargée de diverses missions journalistiques, elle passera cette année-là par (entre autres) Londres, Paris, Varsovie, Prague et Madrid. 
Il faut d'abord restituer à cette entreprise son audace qui n'est pas forcément évidente pour nous aujourd'hui, à l'heure où le (long) voyage sac au dos est un passage presque obligé pour tous les jeunes occidentaux du monde entier. A l'époque où Paula Fox décide de quitter son New York natal, on traversait l'Atlantique en ferry plus qu'en avion, et les jeunes femmes de vingt-deux ans partant en solitaire n'étaient pas légion. 
Le texte débute et s'achève aux Etats-Unis, dans ce New York si insupportable pour elle avant ce voyage. C'est imaginant que "[ses] difficultés disparaîtraient" avec son départ que Paula s'embarque pour l'Angleterre, "sur un navire qui, pendant la guerre, avait transporté des troupes américaines à travers l'Atlantique." Elle découvrira pendant son voyage une Europe libérée, certes, mais encore marquée par la guerre, et des survivants fracassés et meurtris.

Au-delà de ce tableau d'une Europe qui essaie de se relever, au-delà de l'Histoire, c'est le récit de l'expérience initiatique que constitue ce voyage pour la jeune femme sans attaches qu'est alors Paula Fox.

"La Seconde Guerre Mondiale avait dévasté l'Europe, des millions et des millions de gens avaient été massacrés, et en me montrant à moi aussi qu'il y avait autre chose que ma vie, l'année où j'y avais voyagé m'avait libérée de chaînes dont je n'avais même pas conscience."

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Lu
commenter cet article

commentaires

George 06/11/2013 16:45

Dans ma PAL depuis sa sortie, ben voilà, encore un livre que je n'ai pas encore lu, mais ce que tu en dis est très tentant même si le sujet de la guerre avec les livres du Prix des Lectrices je
commence un peu à saturer !

leshumeursdeviolette 06/11/2013 22:50



C'est très différent, lis-le sans appréhension!



LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton