Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 23:20

9782253008873FS.gif

 

Je peux bien l'avouer maintenant, je n'avais jamais lu Zola avant.

(je sais je sais je sais, c'est la honte) (en plus pour une aixoise c'est un comble!) (que dis-je, un comble, un vrai scandale!)

Juste quelques extraits par-ci par-là, les naturalistes étant au programme l'année où je passai mon bac français. Maupassant me traumatisa tellement,

(ah, la côtelette froide de Pierre & Jean)

(des milliers d'ados, que dis-je, c'est une génération entière qui a été traumatisée par ce roman d'un ennui abyssal)

(pardon pardon pardon, mais c'est vrai)

(profs de français qui passez par ici, mettez-vous à nos places cinq minutes),

 que je me promettai de ne plus jamais, mais alors jamais tenter à nouveau l'expérience.

Jusqu'à aujourd'hui (comme chacun sait, je suis pleine de contradictions).

Sur le conseil d'une amie,

(non agrégée de lettres, et n'ayant pas pour mission cachée de me convertir (à l'insu demon plein gré, ça va de soi) aux classiques)

(enfin pas à ma connaissance)

(n'empêche que ça aurait pu être un challenge de taille, suite à mon cuisant échec avec Marcel),

je me suis laissée tenter, et l'ai proposé au Club, sachant qu'il y avait des amatrices des Rougon-Macquart.

 

Je l'ai acheté un peu en avance, les quatre cents pages m'effrayaient un peu, le souvenir de L'Assomoir assomant me revenant (oui je sais c'est nul) (mais c'était l'âge bête) (et en même temps je continue de trouver ce jeu de mots assez drôle).

Et finalement je l'ai littéralement dévoré.

Une semaine top chrono.

Impossible de le lâcher.

Dans le métro, dans l'ascenseur, dans la rue, dans le train, le soir dans mon lit même quand j'avais sommeil.


Le bonheur incomparable d'une belle lecture, décuplé me semble-t-il quand on ne s'y attend pas (ce qui était le cas pour moi cette fois, vous l'aurez compris).

J'étais impatiente de le retrouver le soir.

Même si je devais le lire à la bougie.

(cela va de soi, puisque je n'ai toujours pas acheté d'ampoules depuis.... un mois et demi, deux mois?)

(hum)

(en même temps les jolies bougies spécialement conçues pour shabbat ont une durée de vie de 26h)

(alors franchement hein, pourquoi s'en priver?)

 

Même si les notes en bas de pages de mon édition m'ont assez vite agacées, à constamment établir des parallèles entre le récit littéraire et la réalité (la préface suffisait amplement), me ramenant ainsi à une position de jeune élève qui ne me plaisait guère.

Même si c'est pessimiste, et qu'on a le fol espoir du succès de Claude, tout en pressentant rapidement une sombre fin.

On ne peut pas ne pas s'emporter pour cette fresque d'une époque, pour cette histoire d'amour tragique jouée d'avance (dès le départ, et jusque dans leur passion, c'est l'esthétique de Christine qui séduit Claude et le rend fou d'elle, pas son caractère, ni quelque autre qualité), et pour ce peintre dont la seule passion est son art, source de vie et de malheur à la fois.

Qu'elle est bien rendue, la souffrance quotidienne, l'insatisfaction chronique, l'angoisse sourde qui devient omniprésente et toute-puissante!

 

Un vrai choc pour moi que cette découverte (tardive) de Zola, et l'envie maintenant de m'attaquer au reste, et vite, pour rattraper ce temps perdu!

J'ai hâte de partager mon enthousiasme le 24 juillet, au Luxembourg...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Club des lectrices
commenter cet article

commentaires

la pintade aixoise 28/07/2011 10:20


Pierre et Jean... T'étais à la Nat' ? Mmm sinon du coup, maintenant que tu es soignée, il faut que tu lises l'Argent, c'est un des meilleurs (enfin to my mind bien-sûr)... Cette fièvre financière,
en plus je trouve ça drôlement d'actu.
bref !


leshumeursdeviolette 28/07/2011 22:06



Moi, la Nat'? ça va pas la tête? ;D


J'étais à Cézanne! (les pinèdes, tout ça tout ça...)


Merci pour l'Argent, je le note. (très drôle cette phrase à double-sens)



George 22/07/2011 16:52


comme quoi cela me confirme dans l'idée que les profs de français ne savent pas aborder les classiques pour nous les faire aimer ! et qu'il est essentiel de les relire plus tard. bon moi j'ai fait
ma double lâcheuse : je ne l'ai pas RElu (oui parce que MOI je l'avais déjà lu et étudié en fac en plus !!!) et je ne pourrai pas être des vôtres dimanche (et ça ça me gonfle !!!!). Vous me
raconterez tout hein ????


leshumeursdeviolette 22/07/2011 21:33



C'est sûr! Honnêtement je n'aimais pas du tout les cours de français, et ils m'ont dégoûtée de bien des auteurs alors que j'attendais tout le contraire... Heureusement qu'en Terminale je
n'avais plus de français mais des lettres, quelle révélation!


On te racontera tout, ne t'inquiète pas :)  Et tu peux toujours nous faire un post sur tes souvenirs... ou peut-être qu'on déterminera un gage pour la prochaine fois (genre tous les
rougon-macuqart en 48h) ;D



clémence 20/07/2011 02:55


Je n'ai pas lu l'Oeuvre, pas encore ?, mais ce billet me rappelle le choc que m'a fait l'Assommoir ! Grâce à ce livre j'ai pu décrocher de Madonna (!) et découvrir la littérature. De ce côté là,
j'en étais restée à Fantômette, que sur la fin, je n'osais plus lire qu'en cachette...Parce qu'à 12 ans, en être encore à la bibliothèque rose, c'était vraiment la honte... (mais bon Madonna aussi)


leshumeursdeviolette 22/07/2011 21:29



Si ça peut te rassurer, après une phase Fantômette, j'ai eu ma phase Alice. Je rêvais d'avoir un petit ami qui s'appellerait Ned et qui ferait de l'aviron à Cambridge...


J'ai découvert la littérature plus tardivement... En même temps, à douze ans on est encore enfant!



Asphodèle 16/07/2011 11:20


Oh la la ! Je ne fais pas partie de la famille, je n'ai que Germinal et Nana à mon crédit et je ronchonne à m'y remettre (oui ça va, c'est bien puisque même toi etc), je le note surtout avec les
bougies de shabbat, ça devrait le faire même si mon ampoule marche ! Histoire de me motiver...


sandra 12/07/2011 23:03


Ce que je suis contente de lire ce billet !!!! Ravie, folle de joie !! et en même temps, je réalise ma réaction excessive (tss, tss, je t'entends d'ici Violette !!! :-)))).

Et donc, je me dis "mais pourquoi suis je si heureuse que Violette ait aimé ce roman (en plus, je me souviens bien que c'est toi qui l'avais proposé au Club....) ???"

Et puis, je me rappelle : j'ai 10 ans, ma bibliothécaire me tend mon premier Rougon-Macquart et je plonge....

Je découvre un autre univers qui me semble tellement plus beau que la vie à l'école entourée de gens que je ne comprends pas et qui manifestement ne me comprennent pas (ouais, en même temps, les
joggings que me mettaient ma mère pour les photos de classe dans ce collège privé ne devaient pas aider à ce qu'ils me comprennent....).

Je réalise aujourd'hui que pour moi, Zola, c'est un peu un membre de ma famille...A tel point que pendant longtemps, je ne voulais pas que les autres le lisent pour ne pas le partager !! (Violette,
je t'entends !!!)

Mais aujourd'hui, ça a changé ! Est ce que tu me penses définitivement folle si je te dis que j'ai l'impression que tu es entrée dans ma famille ???

(Bon, en même temps, passer pour folle auprès d'une fille qui s'éclaire à la bougie et qui prend le train à 5h42, c'est très très relatif, non ??)

P.S : je suis impatiente aussi !!!


leshumeursdeviolette 15/07/2011 00:56



Non mais Sandra, comment veux-tu que je réponde à ton commentaire? Tu mets la barre tellement haut!


Merci de m'avoir fait rire, tu m'as bien entendue!


J'ai envie de dire: "Bienvenue dans la famille"...



LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton