Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 06:49

la-dormeuse-de-naples-41625-250-400.jpgUn tableau mythique mystérieusement disparu en 1814.

Trois narrateurs.

Autant de pistes imaginaires.

Ingres lui-même d'abord, qui raconte l'histoire de ce tableau: sa genèse, le modèle, sa conception de la peinture. Ensuite Corot, à qui l'on montra ce tableau, secrètement dissimulé derrière un épais rideau rouge, et qui dès lors ne cessa de l'obséder. Puis c'est au tour de Teodorico, assistant de Géricault de nous raconter sa Dormeuse.

Trois parties, trois témoignages, trois styles différents pour ce court roman qui m'avait alléchée, mais qui m'a finalement peu intéressée. Ingres m'a ennuyée, Corot m'a laissée de marbre et c'est avec Teodorico seulement que j'ai pris un véritable plaisir à cette lecture... trop tard.

Ce n'est pourtant ni déplaisant ni mal écrit, au contraire! L'exercice est accompli de manière plutôt brillante et érudite. Le sujet est suffisamment mystérieux pour que l'on se prenne au jeu, et j'aime tellement l'Italie que la découvrir à travers les yeux d'esthètes aurait sans doute dû me séduire...

Rien n'y fit.

Dommage.

Ou bien tant pis?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Club des lectrices
commenter cet article

commentaires

Accalia 12/04/2013 11:29

Je suis tout à fait d'accord avec cette critique : je n'ai pas aimé les deux premières parties et j'ai commencé à apprécié la dernière que le roman était déjà terminé. Dommage...

heidi 12/04/2013 07:21

Si j'avais du temps libre, je le lirais volontiers (quand même), mais je suis cantonnée aux livres jeunesse pour encore quelques mois.

leshumeursdeviolette 01/05/2013 19:11



Je t'en conseillerai plutôt un autre - quand même ;)



Lili Galipette 12/04/2013 07:19

Tant pis !
Pour ma part, même la dernière partie a été une souffrance. Me suis ennuyée de bout en bout...

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton