Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 16:44

Ça y est, les trois premiers mois de l'année sont écoulés!

Trois petits mois?

Trois longs mois?

Trois mois de froid?

 

Trois mois qui en tous cas m'auront permis de me distinguer dans d'illustres fresques, que nous présenterons ici en commençant par la troisième place, afin de maintenir un certain suspense.

 

En troisième place: découvrir les joies de la double blessure.

(s'enfoncer une écharde dans le doigt en séparant mes baguettes)

(se mordre la lèvre pour étouffer son cri - le public était dense et si joli)

(compresser son doigt dans la serviette le plus naturellement du monde - ça saigne beaucoup un doigt - en riant bêtement pour tromper l'adversaire)

(réussir à enlever cette écharde de compétition - 1,5cm s'il vous plaît - plus de dix jours après)

(recouvrer l'usage de son doigt)

(s'en émerveiller)

(imaginez la béatitude s'il s'était agi du pouce opposable)

 

La médaille d'argent revient à la chute en climat froid devant un public d'une rare densité, dont les mouvements s'apparentent aux transhumances des bisons.

(La Défense)

(heure de pointe)

(...)

(ai-je vraiment besoin d'en dire plus?)

 

Sur la plus haute marche du podium: manquer rater son avion à un cheveu.

(tout en étant à l'aéroport depuis des lustres)

(avoir eu le temps de boire un café en or liquide assorti d'un muffin en or massif)

(faire une performance digne de Marion Cotillard au guichet Air France, larmes de crocodile perlant au coin de l'oeil)

(battre le record de sprint avec talons sur carrelage glissant

(une performance exceptionnelle compte tenu de la non-préparation physique de l'athlète)

 

Il reste combien de mois en 2013? Neuf?

 

 

tumblr_mdp3l55lOs1qbjt25o1_500_large.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Soit dit en passant
commenter cet article

commentaires

heidi 08/04/2013 09:21

C'était à Lisbonne fin août, on a même pesné loué une voiture pour rentrer en France, ça a fait hurler de rire tout le personnel de l'aéroport.

Avec beaucoup de chance le lendemain, deux places étaient vides dans le seul avion du jour. On l'a su 30 secondes avant la fin de l'embarquement. On faisait le décompte dans nos têtes, interrogeant
les gens dans la file pour savoir où ils partaient.

L'angoisse ! on aurait été à l'ambassade sinon.

leshumeursdeviolette 11/04/2013 23:24



Oh oui l'angoisse! Mais pas de vol Lisbonne/France pendant 15 jours c'est quand même fou! On dirait une histoire de diligence au XIXème XD



heidi 04/04/2013 08:01

Tu mets la barre haut !
Perso, j'ai carrément raté l'avion alors que je poireauté depuis 1 heure. Mémorable ! surtout qu'il n'y avait pas de vol possible pendant 15 jours.

leshumeursdeviolette 07/04/2013 20:39



Pendant 15 jours? Mais où était-ce? Une île perdue du Pacifique? Tu me donnes envie de connaître toute l'histoire ^^



Lili Galipette 03/04/2013 18:42

1,5 cm ? Mais c'était une poutrelle !!!! J'image très bien la douleur !

leshumeursdeviolette 07/04/2013 20:38



Je ne pouvais même plus plier mon doigt - car oui, c'était au niveau de l'articluation, comme de bien entendu ;)



George 03/04/2013 17:43

ma pauvre mais ce monde n'est pas fait pour toi (bon cela dit j'aurais adoré te voir courir sur talons dans les couloirs de l'aéroport, je trouve que ça fait très comédie romantique !)
Try again, ça va finir par venir :D !

leshumeursdeviolette 07/04/2013 20:38



Le contexte n'était pas du tout romantique, mais la prochaine fois j'essaierai de courir avec plus de grâce, on ne sait jamais ;)



LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton