Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 13:46

Je n'ai pas l'habitude de demander conseil aux libraires, mon Moleskine est plein de petits papiers : articles, vieux post-its, titres griffonnés à la va-vite sur un bout d'enveloppe... qui m'aident à faire mes choix quand je suis perdue en librairie (ce qui arrive très rarement).

Mais dimanche dernier (chaque réunion du Club fait naître en moi des pulsions "livresques"), quand j'ai débarqué en librairie, j'étais un peu déboussolée. 

J'étais venue pour me fournir en Sagan, et, ma table de chevet étant déjà très encombrée, il fallait que je reste raisonnable. Mais j'avais quand même envie d'autre chose en plus, une lecture facile, qui me ferait du bien. Disons qu'après La fenêtre Panoramique, c'était plus un besoin qu'une envie.

Et là, angoisse, horreur, stupéfaction: mes petits papiers étaient restés dans mon ancien Moleskine.

J'avais beau faire et refaire le tour des rayons, je ne trouvais rien. C'était bien la première fois que j'étais totalement désemparée. Que le choix me paralysait au lieu de m'étourdir.

Enfin, j'avais bien trouvé mon Sagan et un Marie Ndiaye mais j'en voulais un troisième.

(je n'aime pas acheter des paires, j'aime les impairs - précisons toutefois qu'une paire de chaussures compte pour un, je suis bizarre mais pas complètement tordue)

(autrement dit, je suis l'incarnation du "jamais sans deux sans trois", et parfois même de ses multiples)

(ce qui dans certains cas peut s'avérer terriblement problématique)

 

Bref, à force d'errer comme une âme en peine, je suis allée confier mon désarroi à la libraire. Elle a jeté un oeil à ce que j'avais déjà choisi, m'a rapporté Le jour où Nina Simone a cessé de chanter, et m'a terriblement donné envie de le lire.

 

9782742793105FS.gif

 

Chose faite, en une journée.

Comme ma super libraire me l'avait promis, ce récit se lit très vite. Il faut préciser qu'il s'agit de la mise à l'écrit par Mohamed Kacimi du récit du spectacle qui a révélé son auteur et seule interprète, Darina Al-Joundi (spectacle qui a triomphé au Festival d'Avignon de 2007). D'où le rythme soutenu, l'oralité du texte qui m'ont tenue en tension du début jusqu'à la fin.

C'est que la vie de Darina est hors du commun. Elle naît à Beyrouth en 1968, et y restera jusqu'à la fin de la guerre civile. Cette (très) jeune femme va s'efforcer de vivre selon la philosophie de son père, qui préfère voir ses filles faire n'importe plus quoi plutôt que se soumettre à un homme ou à Dieu. Et ce dans une ville en pleine guerre.

D'où la vie pleine d'excès de Darina, qui se consume entre alcool, sexe et drogue, et qui ne se soumet jamais. Il y a beaucoup de violence, forcément, mais aussi beaucoup d'humour, et surtout, comme souvent lorsque la mort se révèle, une formidable énergie, une pulsion de vie. Car Darina nous raconte toutes les étapes qui ont précédé sa renaissance.

 

Ce sont à mon avis ces quelques mots de Darina Al-Joundi qui sont les plus justes: "J'ai vécu la liberté insensée que procure la guerre. Dans cette pièce, je raconte ma vraie histoire. Celle d'une femme du Liban, d'Orient, qui découvre que la liberté des femmes leur coûte parfois la peau".

 

A lire absolument, donc. Qu'on soit une femme ou pas.

 

Ma super libraire travaille au Genre urbain, 30 rue de Belleville. Et en plus ils sont ouverts le dimanche!

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Lu
commenter cet article

commentaires

Asphodèle 30/03/2011 23:38


Sagan , le oui-oui de la littérature ? Où elle est ? Je vais la tuer !! arrghh...Merci Violette de rester digne dans ces instants ô combien difficiles !! Et préciser à Dame Eléonore que justement
chez Sagan, la "facilité" consiste à dire en trois mots une vérité qui occuppe un livre chez les logorrhéïques... Na !!^^Comme tout le monde elle a fait des "bides" mais globalement, elle est
étudiée aux States depuis Bonjour Tristesse !! Alors Oui-oui, laissons-le aux enfants et...relisons Sagan attentivement, hein ? ;)


eleonore 21/02/2011 15:06


Alors voilà pourquoi tu ne réponds pas à mes questions cinématographiques! Un tête à tête avec Nina!
Sinon, pour Sagan, si j'étais toi je les emprunterais à la bibliothèque. C'est quand même un peu le oui-oui de la littérature pour adulte. Tellement facile à lire que c'en est ch..ant. Rhôôô,
serais-je grognon?? Xxxxx


leshumeursdeviolette 21/02/2011 22:25



Moi j'aime bien Sagan.


Et toc.



My little discoveries 21/02/2011 09:38


Je me posais la même question qu'Ilse justement! En tout cas c'est super d'avoir une libraire comme ça près de chez soi, pleine de bons conseils ;o)


Ilse 20/02/2011 20:46


Ca a l'air bien. Seule question : quel rapport avec le titre ?


leshumeursdeviolette 21/02/2011 10:08



C'est juste parce que son père lui demande d'empêcher qu'on lise le Coran à son enterrement, du coup elle met tout le monde dehors et met du Nina Simone.


Je me répète, mais il faut vraiment le lire. En plus, c'est court!



LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton