Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 00:00

Après l'intermittent, il fallait bien que je m'attaque à ce phénomène...

 

Ou comment un mec au physique lambda, de par sa simple localisation géographie (= une scène), peut:

- devenir très très beau (magie des spotlights);

- rendre la transpiration sexy (second effet des spotlights);

- abolir les frontières de l'âge (qu'il soit jeune ou vieux, avec lui tout devient possible);

- réduire à néant tous nos principes féministes ("j'arrêterai de travailler pour te suivre, cher amour", "et on ménera une vie de bohème", "je deviendrai folle à force de t'attendre d'hôtel en hôtel mon amour" et autres âneries qui nous traversent l'esprit sous l'emprise d'un beau saltimbanque);

- donner envie de se transformer en chemise à carreaux ("pour être plus près de toi et de ton torse transpirant, mon amour"), marche aussi avec la guitare, le micro, la bouteille d'eau;

- déringardiser le port de la veste en jean avec un jean (oui oui vous avez bien entendu).

Bref, vous l'aurez compris, la magie de la scène rend tout possible (surtout quand il fait 40°, après quelques bières).

 

Le chanteur reste LA valeur sûre, mais si vraiment les spotlights ne peuvent rien pour lui (ça peut arriver) (Vincent Delerm, par exemple...), on lui préférera un batteur ou bien un bassiste (il y en a toujours au moins un acceptable) (qui ressemble vaguement à Corto Maltese) (de loin, dans le coin le plus sombre de la scène) (essayez la prochaine fois, vous verrez; c'est fou le nombre de Corto Maltese qui errent dans les salles de concerts de nos jours...).

En cas de difficultés à gérer la surdose émotionnelle, il est recommandé d'imaginer la rock star dans un affreux trois-pièces grisâtre aux rayures non-identifiées: "Bonjour, je suis M.Durand, votre conseiller"... Résultats garantis.

En effet, quand les lumières se rallument, et que l'on croise son idole au bar, beaucoup de choses nous paraissent souvent impossibles tout à coup hors contexte (how bizarre...).

 

Sauf s'il s'agit d'une Rock Star à Fort Potentiel Hors Contexte... (ou RSFPHC), espèce particulièrement dangereuse, vous l'aurez compris.

 

(soupir)

 

Il faut beaucoup de sang froid pour ne pas devenir une groupie.

 

elvis_2_large.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article

commentaires

clémence 20/07/2011 03:55


Et moi un peu trop fan fatale...? Par exemple ce soir, cette nuit c'est toi Violette ! J'espère que je ne te fais pas peur...


leshumeursdeviolette 22/07/2011 21:29



Oh non ne t'inquiète pas! J'aime assez en fait :)



Océane 16/06/2011 15:33


C'est toute une thèse dis-moi :) de quoi réfléchir pendant un moment (je suis peu fan, mais parfois...)


leshumeursdeviolette 20/06/2011 22:39



Oui :)


Moi je suis une fan ponctuelle, le temps d'un concert, ou plus si affinités... ;)



LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton