Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 10:40

... c'est qu'il ne sait pas me retenir.

 

Pourtant c'est pas faute d'essayer.

 

Car nos débuts, même s'ils n'étaient pas prometteurs, laissaient présager d'un meilleur avenir... Même si parfois c'était long (surtout les passages où il feinte pour obtenir un baiser de sa mère avant d'aller se coucher, j'ai vraiment cru mourir, c'était interminable et très irritant en plus) (enfin ça m'a irritée - je prends les devants face aux proustiens purs et durs), souvent la magie se produisait. Alors touchée par sa senibilité, et surtout impressionnée à choisir les bons mots pour décrire des impressions/sentiments/situations que j'arrive difficilement à définir, je me suis acharnée.

Il faut également dire que le contexte cévenol était plutôt propice à ce rapprochement.

(le silence, la montagne, la chaise longue, lui et moi, chabadabada...)

Je suis venue à bout de cette première partie, et étais conquise par la deuxième dès la première page.

J'y ai vraiment cru alors, grâce à Odette notre affaire prenait une tournure plus intéressante.

Sauf que.

Je me suis lassée de ses longues phrases.

Que j'ai fini par trouver ennuyeuses.

Où même ses mots si justement choisis ne m'éblouissaient plus.

 

Alors je me force à aller au bout - parce que je sais aussi que si je laisse tomber maintenant je ne parviendrai jamais au bout (et pourtant, Dieu sait que les autres, sur ma table de chevet, me tentent avec leurs belles couvertures, leurs titres alléchants, porteurs d'une multitude de promesses...).

 

En attendant d'en avoir fini avec Marcel (pardon Marcel, tu sais combien j'aurais aimé que ça marche, mais là c'est juste pas possible), je me console avec Patrick qui ne m'apporte, lui, que du bonheur dans le métro.

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Lu
commenter cet article

commentaires

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton