Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 21:58

Restless-film-Affiche-01-675x1000.jpg

 

J'ai toujours eu un faible pour les oiseaux, les vieilles dentelles et les palettes fanées.

 

Les jolis mélos, les jolis jeunes gens, et les couleurs automnales.

Les bandes originales soignées, les costumes vintage et les jolis baisers.

 

Mais là franchement, j'ai frôlé l'indigestion.

Après une (longue) demi-heure où je me suis convaincue que le film allait démarrer,

(célèbre méthode Coué...)

(totalement inefficace cette fois-ci)

la déception a fini par me gagner, amplifiée par de nombreux départs dans la salle, ainsi qu'un ronflement fort sonore...

J'ai failli à mon tour quitter la salle, c'est dire...

Moi qui pensais me pâmer devant le bel Henry Hopper, je suis finalement restée jusqu'au bout pour les exquises toilettes de la délicieuse Mia Wasikowska.

(ah, son manteau moucheté, sa robe en dentelle et ses jolies paires de gants...)

(entre autres, car je pourrais vous parler des heures de la robe de chambre d'Henry - noire et chocolat, avec un bel imprimé géométrique -, de leurs costumes d'Halloween, des chapeaux)

 

Gus Van Sant avait-il tant besoin d'argent pour accepter cette commande pleine de sensiblerie et cousue de fil blanc?

(bon ok, presque tous, il y en a juste un qui m'a surprise)

(sans toutefois transformer cet essai)

(merci de noter la métaphore rugbytisante)

(c'est la crise du lundi soir)

(précision: du lundi soir après un loooong week-end en Provence)

(vous ai-je déjà dit à quel point j'aimais Roch Hachana?)

 

Alors oui c'est vrai, les héros sont sympathiques,

(et le bel Henry... yummy)

(mais je préfère quand même Mia)

(j'ai même envie de me teindre en blonde et de me couper les cheveux)

(c'est malin)

(sauf que je n'ai pas d'aussi jolies oreilles)

(soupir)

(je la déteste en fait)

la photo superbe,

(vive l'automne en Amérique)

les décors magiques,

(ça donne envie de se promener tout le temps)

(même dans des cimetières)

(même quand il fait froid),

tout sonne creux.

 

Les dialogues un peu toqués et surréalistes d'Annabel et Enoch?

...

Leurs jeux insolites et enfantins?

...

Les décors et costumes tellement esthétisants qu'on se croirait dans un joli livre d'images?

(et pourtant, Dieu sait combien je suis sensible à l'esthétique)

...

 

L'inévitable montage de séquences merveilleuses (Annabel et Enoch font du vélo, Annabel et Enoch vont au bord de la rivière, Annabel et Enoch s'amuse avec des appeaux, Annabel et Enoch dérapent vivent une première fois de rêve dans une cabane dans la forêt, Annab... oh c'est bon hein on a compris)  avec la petite musique qui va bien (les Pink Martini, pour faire dans l'originalité...) (je finis presque par les détester à force) (ça ne les empêche certainement pas de dormir, mais moi ça me fait tout drôle) a fini de m'achever, et a failli provoquer un fou rire nerveux... qui a laissé place à un soupir franchement agacé après la dernière scène...

 

Pourquoi, ô pourquoi?

 

Rendez-nous Gus Van Sant!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Vu
commenter cet article

commentaires

Asphodèle 05/10/2011 10:59


Booon...et bien ce que je retiendrai de ta chronique c'est que tu as passé un bon Roch Hachana en Provence, shalon ma belle ! ;) Et ton Gus Van machin, je vais l'éviter si ma cousine me propose le
DVD ... Bonne nouvelle année, bon pied, bon oeil et même blonde on t'aimera (tu l'es déjà presque !) :)


LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton