Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 22:18

Hier matin, en descendant jusqu'au métro, je suis passée devant un collège et j'ai dû me frayer un chemin au beau milieu de tous ces collégiens qui piétinaient devant les portes. Premier matin du brevet. Je me suis revue, tant d'années en arrière (je ne veux même pas compter), le premier matin du brevet, avec mon Eastpak, mes Puma et mon stress en bandoulière.

...

Une centaine de mètres plus loin, je suis passée devant une école, et là c'est toute une tripotée de gamins que je dois contourner, prêts à grimper dans le bus, le pique-nique sur le dos, pour la dernière excursion de l'année. Là encore, je me suis revue, en CP, mon pique-nique sur le dos, prête à grimper dans le bus pour Marineland.

...

Je me rappelle tellement bien mon enfance que c'en est presque effrayant. J'ai parfois l'impression de mieux me souvenir de ce que j'ai vécu et ressenti il y a des années  

(ah, la première fois que j'ai pleuré pour un garçon... j'avais sept ans; ma mère était désemparée, la pauvre, elle a dû se dire que sa pauvre chérie n'était pas sortie de l'auberge)

que de ce qui m'est arrivé il y a trois ans. Bizarre.


A ma décharge, il faut également savoir que j'ai récemment vu "Les mains en l'air", et ce film donne furieusement envie de redevenir un enfant, au moins pour un mois de vacances en Bretagne. A voir absolument; en plus la jeune héroïne est à croquer.


Plus les années passent plus je suis victime d'une furieuse envie de revenir en arrière, loin en arrière, voire même très très loin parfois.

Que les choses soient claires: je ne suis pas de ces adultes qui fantasment sur les couches et les biberons (dans un épisode des Experts la victime avait une chambre de bébé secréte, adaptée à sa taille, avec couches et biberons... brrrr).

C'est juste que parfois je suis en proie à une terrible nostalgie de cette période où mes préoccupations principales étaient d'avoir un amoureux/une meilleure amie/des billes & des pogs/une jupe qui tourne (bon ok je suis encore obsédée par les jupes qui tournent, ET ALORS?). Et je voulais prendre le bus toute seule, et aller au café, et faire mes courses "comme une grande".

Aujourd'hui ça me gonfle de faire mes courses "comme une grande", et prendre le métro toute seule ne m'amuse plus depuis longtemps. 


C'est pour ça que j'ai décidé que ça ne pouvait pas me faire de mal de me vautrer dans le rêve avec Frankie et Johnny ce soir.

Frankie-Johnny.jpg

 Et oui, bien évidemment, je me reconnais totalement dans Frankie (et pas uniquement parce qu'on a les mêmes Reebok).

Mais ça, c'est une autre histoire...

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article

commentaires

flou 29/06/2010 23:11


han mais c'est quoi ce film? racontes!


LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton