Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 06:06

J'observe depuis quelques temps des passerelles qui relient mes différentes lectures (Jérôme Garcin évoquant Georges Perros alors que je viens d'acheter Une vie ordinaire, JCO qui cite Sylvia Plath alors que je viens d'achever la lecture d'Ariel...), comme si tout se rejoignait selon une logique qui m'échappe (esprits êtes-vous là?).

Après avoir regardé un documentaire sur Alain Bashung, j'écoute plusieurs de ses chansons en boucle, conquise (mieux vaut tard que jamais) lorsqu'une phrase d'Osez Joséphine retient mon attention: "plus rien ne s'oppose à la nuit".

Phrase choisie par Delphine de Vigan pour le titre de son dernier roman, que je suis précisément en train de lire.

Elle précise dans ses remerciements que cette chanson a accompagné son écriture.

Elle aura accompagné ma lecture.

Drôle de passerelle.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Soit dit en passant
commenter cet article

commentaires

Océane 27/02/2013 22:04

C'est le genre de coïncidences presque Jungienne que j'aime :)

leshumeursdeviolette 03/03/2013 21:21



Je suis une jungonéophyte mais je les aime aussi ;)



la pintade aixoise 27/02/2013 12:24

J'adore Bashung et j'adore cette chanson... J'ai regardé le même reportage que toi l'autre soir sur Arte. Cette phrase est magnifique, j'espère que le roman de Vigan dont je projette la lecture
l'est tout autant !

leshumeursdeviolette 03/03/2013 21:21



Le roman est bouleversant (billet demain matin ;)



George 27/02/2013 10:16

J'adore ses passerelles inconscientes entre les oeuvres !

leshumeursdeviolette 03/03/2013 21:21



J'aime aussi, j'ai l'impression que finalement mes choix m'entraînent dans une certaine direction... Même si ça fait un drôle d'effet quand elles se multiplient comme en ce moment!



Lili Galipette 27/02/2013 07:27

Depuis quelques années, je tiens un carnet où je note ce genre de passerelles, de coïncidences et de renvois entre les choses.
Parfois, ça fait presque froid dans le dos !

leshumeursdeviolette 03/03/2013 21:20



Bonne idée le carnet!


Oui ça donne un peu le vertige tout ça, surtout que j'ai l'impression que ces coïncidences sont soumises à une espèce de loi de la catalyse.... bizarre, vous avez dit bizarre?



LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton