Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les humeurs de Violette

Les humeurs de Violette

Menu
Passerelles

Passerelles

J'observe depuis quelques temps des passerelles qui relient mes différentes lectures (Jérôme Garcin évoquant Georges Perros alors que je viens d'acheter Une vie ordinaire, JCO qui cite Sylvia Plath alors que je viens d'achever la lecture d'Ariel...), comme si tout se rejoignait selon une logique qui m'échappe (esprits êtes-vous là?).

Après avoir regardé un documentaire sur Alain Bashung, j'écoute plusieurs de ses chansons en boucle, conquise (mieux vaut tard que jamais) lorsqu'une phrase d'Osez Joséphine retient mon attention: "plus rien ne s'oppose à la nuit".

Phrase choisie par Delphine de Vigan pour le titre de son dernier roman, que je suis précisément en train de lire.

Elle précise dans ses remerciements que cette chanson a accompagné son écriture.

Elle aura accompagné ma lecture.

Drôle de passerelle.