Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 17:06

0002_PB_10Sep12.jpg

Petite merveille que cette série, découverte un soir où j'avais envie d'autre chose que The Wire (Baltimore c'est bien, un peu d'air frais aussi).

C'est la BO qui m'a frappée en premier. Dès le générique on comprend que l'on n'aura pas droit aux violons habituels. La voix de Nick Cave nous embarque, et pour moi qui ne le connaissait jusqu'alors que de nom l'expérience est inédite. A Nick cave et ses Bad Seeds s'ajoutent les White Stripes, Tom Waits (j'attends PJ Harvey pour la saison 2) ... Un choix somptueux pour une série qui ne l'est pas moins. Et quelle idée salvatrice de nous épargner les sempiternelles mélodies dramatiques habituelles!

Ce sont les costumes que j'ai ensuite remarqués: les chemises du charismatique Thomas Shelby d'abord (Thomas tu m'emmènes aux courses quand tu veux) aux délicieux petits cols amidonnés d'un blanc éclatant que vient fermer un solitaire et élégant bouton, son manteau à la coupe parfaite, sa casquette tranchante, tout sied à merveille à ce caïd dont la garde-robe fait instantanément la différence avec tous les autres (de l'importance des costumes dans la fiction comme dans la vie). Les tenues d'Ada, sa sœur, sont également fabuleuses: ses robes subtiles et raffinées, mais surtout ses manteaux, si représentatifs des années 20, ornés de grosses fleurs imprimées ou brodées, qui confèrent à ce personnage une sensibilité particulière qui ne pouvait que me toucher.

L'esthétique de l'image ensuite, des superbes décors (usines fumant, ruelles insalubres muant en parfait cadre de tragédie, qu'importe la réalité pourvu qu'on ait la beauté) à la magie de la lumière. Preuve en est cette scène où Ada lave Freddie dans le tub de leur taudis. La lumière qui filtre à travers le carreau sale de leur unique fenêtre crée une incroyable sensation de douceur, on est alors bien loin de la crasse et du sordide, Ada se transforme en madone de tableau renaissant.

La mise en scène n'est pas en reste, et participe avec la musique à la modernité de la série. La scénario élaboré, soigné, aux petits oignons.

Ai-je vraiment besoin d'en rajouter?

 

Peaky Blinders 2677177b

Quand je vous disais que sa classe naturelle le distinguait des autres...

 

Peaky-Blinders-2.jpg

On en parle de cette chemise? ♥

 

peaky_blinders_01_1080.jpg_I_R.jpg


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Vu
commenter cet article

commentaires

Lili Galipette 24/03/2015 18:45

Mais oui, tellement oui, à tout ce que tu dis !
Thomas Shelby ♥ !

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton