Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 23:02

tumblr lqryk2fm8s1qg4kx9o1 500 large

 

Je m'étais prise pour Cendrillon...

Mon futur ex-opérateur m'ayant annoncé la portabilité de ma ligne le 8, j'avais cru qu'à minuit poum patatras youplaboum abracadabra mon iphone scintillerait et me tendrait les bras...

(je lui aurais dit: "c'est toi?")

("iphone chéri, c'est bien toi?")

(et il m'aurait répondu : "oui Violette, c'est moi")

(et après on se serait envolés pour tourbillonner dans les airs)

(un peu comme à la fin de la Belle et la Bête)

(quand on entend les cloches, tout ça)

(...)

 

23h59, je commence le décompte.

J'avais prévu de me coucher tôt, au niveau des cernes ça m'arrangeait, mais bon en même temps il y a des priorités dans la vie.

Avec ces histoires de sommeil à rattraper, j'avais loupé le bip fatal: 00h02.

...

C'est étrange, je n'entends pas de cloches...

...

Et mon vieux téléphone capte toujours.

...

Trois minutes plus tard, j'avais compris: le 8, ça signifiait juste dans la journée du 8.

(ah oué?)

(et oué)

(pas de réflexion malvenue sur mon temps de réaction, merci)

Je me sentais bafouée, maraboutée, perdue.

Rien n'allait se passer comme prévu, rien ne fonctionnerait jamais, je me voyais déjà en pleine bataille avec tous les opérateurs de la terre, interpellant l'UFC Que Choisir, nouvelle pasionaria des pauvres consommateurs victimes de leur fixette consumériste.

Je décidai donc de laisser mon protégé au chaud dans sa boîte, et partis au turbin la tête pleine d'idées noires.

(et si ça ne marchait pas, et si, et si...)

(depuis que je n'ai plus la télé, je ne regarde plus TF1, j'ai donc du temps de cerveau disponible à revendre)

(mais maintenant mon cerveau s'est empli de poésie, merci)

 

Sauf que je m'étais érigée en victime un peu trop rapidement.

Et au milieu de la journée j'eus la chique coupée, ou plutôt ma ligne.

On était bien le 8, dans la journée.

Après quelques secondes de stupéfaction, d'annonces à la ronde ("je suis liiiiiiiiiiiiiibre"), je réalisai que je ne serais pas joignable pendant un petit moment.

Et finalement j'ai plutôt apprécié cette injoignabilité.

Quand on oublie son téléphone chez soi, on se souvent un peu vide, presque nu.

(et si tout le monde m'appelait aujourd'hui?)

(si je ratais la chance de ma vie parce que je n'ai pas mon téléphone?)

(et si mes parents alertaient la police?)

Mais là rien de tel.

J'ai bien aimé cette petite sortie du système.

(genre l'anarchiste)

(c'était pour mieux y replonger tête la première après, mon enfant)

(soit dit en passant...)

 

C'est donc la tête froide que je retrouvai mon cher & tendre plus tard dans la soirée.

Et c'est brûlante que je me couchai, après avoir réalisé que je ne pourrai pas l'activer avant le lendemain... Etant donné la vintagitude de mon mac.

 

Cette déception passée (c'est fou cette capacité que j'ai d'occulter les mauvais souvenirs, ça m'épate), l'activation s'étant bien passée (l'enfant et la mère vont bien, merci), il a fallu s'apprivoiser.

 

Reconnaître sa douce voix me signalant que j'avais reçu un message ("ah, c'est moi?"), mettre à jour mon répertoire, m'énerver parce que je n'y comprends rien, avoir peur de le toucher, acheter une housse, enlever les adhésifs protecteurs (ils bouchaient le haut parleur, j'ai du m'y résoudre) (après avoir pesté parce que je n'entendais rien même en réglant le volume à fond) (...) et tout le reste...

 

Maintenant tout va bien, merci.

J'ai un sourire béat et niais accroché sur la figure; j'ai un iphone.

 

tumblr_lmxfa2U6tP1qgdsopo1_500_large.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article

commentaires

Océane 16/12/2011 10:10

Le bonheur grâce à une pomme :)

leshumeursdeviolette 18/12/2011 13:19



Comme quoi, je suis une fille toute simple finalement, héhé...



LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton