Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 23:06

Je m'étais dit: "Je vais m'organiser plus pour poster plus" (mouhahaha).

Donc en théorie écrire plus de billets le week-end, programmer les posts de la semaine.

Parce que quand je n'écris plus ici ça me manque, je perds la main, c'est plus difficile de revenir.

En pratique je n'ai pas toujours quelque chose à dire, et dans ces cas-là je préfère me taire. Et puis ces derniers temps il n'y avait absolument rien au cinéma et en plus ma concentration était accaparée par Ohran Pamuk.

 

Dans l'absolu ma nouvelle résolution sonnait bien.

 

Mais cet absolu ne tenait pas compte du printemps.

Et à Paris, le printemps on en profite, parce qu'on ne sait jamais combien de temps cela va durer.

(alors qu'on sait pertinemment qu'en Avril...)

(la preuve depuis hier)

 

1-prague-musee-mucha-printemps.jpgAlors on était tous dehors.

Sur les quais de Seine, dans les parcs, aux terrasses des cafés.

A croire que l'été était déjà arrivé, pauvres mortels que nous sommes.

A ranger nos écharpes et nos bonnets.

A sortir nos sandales et nos robes dénudées.

(et les bouteilles de rosé)

(oh ça va, c'était juste pour la rime)

 

Cet entrain printanier me bluffe toujours autant, même au bout de cinq printemps parisiens.

(compte qui, au passage, ne nous rajeunit pas)

 

 

On se fait tout le temps avoir.

Chaque année.

 

 

Et aujourd'hui on est encore plus blasé qu'avant le soleil.

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article

commentaires

carmadou 15/04/2011 09:24


C'est vrai qu'il n'y a rien au cinéma


Asphodèle 14/04/2011 01:55


Le printemps est un traître !! Il nous emmène où il veut quand il veut pour mieux nous abandonner à nos doutes !!^^ Excellent to billet !!


LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton