Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 22:40

J'ai regardé le documentaire de Pascale Clark, "Femmes enchaînées, femmes déchaînées", sur l'évolution de la place des femmes à la télévision, des speakerines "pots de fleurs" en noir et blanc à Laurence Ferrari qui présente aujourd'hui le JT de TF1, en passant bien évidemment par la loi sur l'IVG et Elisabeth Badinter.


Bon, je n'ai pas appris grand chose, j'ai même été un peu déçue par le parti pris chronologique, pas très original mais didactique, mais bon j'aime bien Pascale Clark alors j'ai été clémente.


A part quelques petites perles télévisuelles (qui m'ont bien fait rire, j'avoue),


entre autres:

- Arlette Chabot jeune (elle a exactement la même tête qu'aujourd'hui, sauf qu'elle est brune et vaguement permanentée), en (superbe) jogging orange, qui arrive sur le plateau en petites foulées pour réciter (très) sérieusement la définition du terme "jogging"

- Mireille Dumas jeune aussi (elle a presque la même tête qu'aujourd'hui), qui pose déjà des questions chiantes en écarquillant déjà trop les yeux (mais peut-être est-ce un problème morphologique, me suis-je alors demandée)

- les célèbres pulls mohair d'Anne Sinclair (un GRAND moment)

- Bernard Tapie en marcel rose fushia et guêtres assorties faire de l'aérobic avec Véronique et Davina

- Jeanne Moreau qui fume une cigarette

- Barbara


aucun angle nouveau.


Et pourtant ça fonctionne, ça a même réussi à me donner le tournis rien qu'en imaginant ce qu'aurait pu être ma vie si j'avais été une femme des années 50...


Et ça m'a aussi permis d'enrichir mon best-of des déclarations misogynes du XXème siècle:

- un micro-trottoir des années 70 où, au mieux les hommes s'opposent au travail des femmes, au pire ils estiment que ce n'est pas si mal de les laisser croire qu'elles peuvent être les égales des hommes (quelle tactique les mecs);

- les publicités où une (belle, ça va de soi) femme au foyer fait sa comédie musicale avec ses superbes appareils électro-ménagers (en rime, s'il vous plaît, "quand vient le soir j'allume la rôtissoire", etc...);

- M. Bouygues déclarant ne pas comprendre pourquoi les femmes veulent travailler alors qu'il y a tant d'autres domaines où elles pourraient mettre leurs talents en valeur (!);

- Jacques Martin déclarant que son métier est un métier d'homme (re-!);

- un autre qui avoue clairement sans aucune gêne qu'il n'accepterait de travailler avec une femme qu'à condition qu'elle soit surqualifiée;

- un médecin qui a conseillé à l'une de ses patientes de se négliger pour que son mari se désintéresse d'elle et qu'elle évite ainsi les grossesses non désirées;

- un patron qui déclare que chaque mois les femmes deviennent trop versatiles, et qu'on ne peut par conséquent pas travailler avec elles.

Et j'en passe tellement...

 

On a beau connaître notre passé, et les progrès fulgurants de la seconde moitié de notre siècle, une petite remise en perspective remet les idées en place.


Et c'est salutaire, pour la suite.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Vu
commenter cet article

commentaires

flou 25/05/2010 17:47


j'aurais bien voulu le voir, ce reportage...


leshumeursdeviolette 26/05/2010 13:23



Peut-être que tu peux le voir sur le site de France3, c'est possible avec Arte...



eyraud 25/05/2010 07:54


Mais c'est tellement vrai tous ces commentaires !!! :-)


LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton