Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 22:20
C'est comme la cérémonie de clôture du Festival de Cannes. Chaque année, ça me fait un effet boeuf.
Au début, ça commence bien. J'adore ce rendez-vous, alors je me prépare: téléphone éteint, plateau-repas, et plaid
(même pour Cannes au mois de mai, une soirée télé sans plaid est une hérésie) ; je me cale dans mon canapé et c'est parti.
J'aime regarder les actrices, leurs coiffures, leurs robes; je m'amuse à deviner qui a habillé qui. J'aime aussi regarder les acteurs, même si c'est moins drôle: beaucoup moins de fantaisies capillaires (quoique), et puis ils sont tous en smoking! (ce qui me permet toutefois de bénir à chaque fois Hedi Slimane et ses costumes branchés qui me donnent limite envie d'être un mec - j'ai dit limite, ne nous emballons pas). Bref, tout ce petit monde défile, les monstres sacrés, ceux qu'on admire, ceux qu'on aime moins, les jeunes premiers, les petites nouvelles... et moi, enfouie son mon plaid, je me régale.
La cérémonie commence, et c'est le moment que choisit Mister Cafard pour prendre
discretos l'ascenseur, sur la pointe des pieds, direction mon douillet perchoir. Les récompenses pleuvent, les larmes coulent sur les joues des heureux élus, les remerciements n'en finissent pas, et Mister Cafard frappe à ma porte. On a nos petites habitudes tous les deux maintenant, alors je ne résiste pas. Il vient s'installer avec moi, sur le canapé - mais pas sous mon plaid quand même, faut pas déconner!
On a plus d'une fois la larme à l'oeil (j'ai une fâcheuse tendance à l'empathie extrême), on pleure au moins une fois. Et puis on finit toujours par se demander pourquoi on se fait chier à aller bosser tous les jours, du lundi au vendredi, alors que franchement on pourrait jouer la comédie et avoir de super belles robes, gagner un César... et pourquoi pas un Oscar d'abord!?!
Et puis ça y est, c'est fini, ils vont faire la fête au Fouquet's, fini les paillettes! J'essaie de me débarasser de Mr Cafard qui aimerait bien s'incruster pour la nuit; ça ira mieux demain.

Normalement ça se passe comme ça.

Sauf que samedi dernier, en plus de toutes ces émotions, les Césars m'ont empêchée de dormir.
Bon d'accord, il y avait aussi cette foutue tempête, le boucan d'enfer dans mes vieux volets (51 ans d'âge, qui dit mieux?)...
Mais quand même: LE regard de la soirée a volé mon sommeil!
Celui que Raphaël a posé sur Mélanie Thierry quand elle a appris qu'elle était le Meilleur Espoir Féminin de l'année. Un mélange de fierté, d'amour bien sûr, et un je ne sais quoi mêlé à plein d'autres choses que je ne saurai pas trop décrire (NDLR: sans blague, on n'avait pas remarqué). Bon, j'extrapole peut-être, j'idéalise sans doute. Mais on a bien le droit de sublimer, non? Et avec les stars, c'est permis, non?
Il faut aussi resituer le contexte: déjà, je ne savais même pas qu'ils s'étaient remis ensemble, d'où un premier choc, purement people certes, mais un choc quand même; alors ce regard en plus c'est la cerise de la soirée!
Du coup maintenant je me dis:
pourquoi je me fais chier à aller bosser tous les jours, du lundi au vendredi, alors que franchement je pourrais jouer la comédie et avoir de super belles robes, gagner un César... et un mec chanteur trop beau, qui m'aimerait tellement fort que ça en crèverait l'écran et que le monde entier le saurait! (à supposer que le monde entier regarde la remise des Césars ce soir-là)
Me voilà bien rendue. Mister Cafard commence limite à se foutre de ma gueule tellement c'est énorme.

Bon, ok, j'avoue, je le trouve quand même super beau gosse ce Raphaël; c'est sur que si ça avait été Gérard Depardieu ça ne m'aurait pas fait le même effet.


N'empêche... elle en avait de la chance, Mélanie Thierry, ce soir-là!

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article

commentaires

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton