Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 07:03

Je me rappelais encore les Gitans de Koudelka en pénétrant dans l'église Sainte Anne près d'un an après, espérant une rencontre aussi forte avec ce Sergio Larrain dont tout le monde parlait - il s'agit en effet de la première rétrospective qui lui est consacrée.

Photographe que l'on pourrait qualifier de comète (il se retira du monde de la photo en 1970, après seulement vingt années de carrière), ses clichés n'en sont que plus frappants et son talent incontestable - il intégrera d'ailleurs Magnum dès les années 60. 

De l'Amérique du Sud à l'Angleterre, ses photographies sont empreintes d'un véritable humanisme, et font preuve d'un oeil à part, ce qui leur confère un caractère magique sinon magnétique, vibrant.

 

                              ARLMSC5348       med par131221-jpg

                           Passage Bavestrello, Valparaiso, Chili - 1952        Entre l'île de Chiloé et Puerto Montt, Chili - 1957

 

 

Avec Gordon Parks c'était différent. Son nom ne m'était pas inconnu, je connaissais ses photos de mode - il sera même un moment rattaché au bureau parisien de Life afin de couvrir toute la mode parisienne. Si j'en ai retrouvé certaines, c'est un tout autre aspect de son travail (et également tout un pan de l'histoire afro-américaine) que j'ai découvert à Arles, ainsi que l'engagement qui l'a motivé toute sa vie: reportages à Harlem, dans les favelas de Rio de Janeiro, chez les Black Muslims, avec Muhammad Ali... Gordon Parks n'aura de cesse de dénoncer les injustices, la pauvreté et le racisme, interpellant ainsi les lecteurs de Life, magazine auquel il collabora pendant de longues années. Une belle claque.

"Il y a en chacun de nous quelque chose de plus profond que notre sang ou notre couleur de peau: notre aspiration à un monde meilleur. [...] Il n'est pas trop tard pour que nous vivions ensemble en paix sous ces cieux agités."

 

                         psu_american_gothic_3k_bw_2_t460.jpg     muhammedali-web.jpg

                     American Gothic (Ella Watson), Washington - 1942               Muhammad Ali, Miami - 1942

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Vu
commenter cet article

commentaires

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton