Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 08:09

Un jour radieux de Mars; on se croirait en été.

Si le soleil illumine nos vies (et les terrasses des cafés), les odeurs de transpiration dans le métro sont là pour nous rappeller que le retour des beaux jours ne rime pas toujours avec glamour.

Voilà qui m'encourage à garder mon sérieux et à rentrer sans traîner, sans passer par terrasses et cafés.

C'est que j'avais des coups de fil à passer.

A l'administration s'il vous plaît.

 

J'étais au départ plutôt bien disposée: on pouvait appeler jusqu'à 20h. Même s'il devait y avoir une demi-heure d'attente je ne serai pas pressée.

Je compose le numéro, m'éclaircis la voix, et formule intérieurement ma question.

(non, je ne suis pas stressée)

(jamais)

(non mais moi? stressée?)

(n'importe quoi)

Ça sonne.

Ça ne sonne plus, je suis dans les starting-blocks, prête à me lancer.

Ah, il faut que j'appuie "sur la touche étoile de mon téléphone".

(quelqu'un pourrait-il m'expliquer pourquoi il faut toujours appuyer sur la touche étoile?)

(et le dièse, alors? pourquoi pas le dièse?)

(discrimination!)

C'est fait.

Je guette la voix amicale censée me répondre... Je tombe sur un répondeur m'informant que cet appel est facturé X centimes (je ne me souviens plus) (ahem) (c'est à cause du stress, il me fait perdre la mémoire), puis environ six centimes d'euro la minute.

Tout ça pour m'entendre dire que cette ligne est actuellement fermée.

...

On me conseille d'appeler le 3939.

 

Je me sers un verre de Schweppes (déjà que je n'ai pas droit à ma terrasse, je ne vais pas en plus boire de l'eau!?!).

Je compose le numéro, m'éclaircis la voix, et formule intérieurement ma question.

Ça sonne.

Ça ne sonne plus, je suis prête.

Ah, j'avais oublié qu'il fallait appuyer "sur la touche étoile de mon téléphone".

J'ouvre la bouche, prête à débiter mon discours.

J'avais également oublié le répondeur m'informant que cet appel était facturé X centimes (je ne m'en souviens pas non plus) (stress ou lassitude?), puis environ six centimes d'euro la minute.

Je me souviens m'être interrogée, pendant mes minutes d'attente, sur cette valeur non définie... Ça veut dire quoi, "environ"? Qui arrondit? Comment? Et pourquoi?

En proie à ces interrogations vitales, je n'ai pas immédiatement entendu la voix de l'opérateur à l'autre bout du fil.

Je n'ai eu le temps ni d'éclaircir ma voix, ni de réviser ma phrase (stress).

Il a une jolie voix, je me détends.

J'imagine presque un mauvais scénario de comédie romantique: "elle a appelé le 3939 un soir, et puis, de fil en aiguille..."

(c'est fou à quel point le printemps peut avoir des répercussions totalement niaises)

Je pose ma question.

Il ne comprend pas.

J'explique à nouveau.

Il me dit qu'il va chercher.

 

♬♪♫

Je patiente en musique.

(enfin, je crois)

(j'ai oublié)

(je suis partie me resservir un verre de Schweppes)

(parce que bon déjà que je ne fume plus, je ne vais pas non plus boire de l'eau!?!)

♬♪♫


Il reprend notre conversation et répond à côté de ma question.

Je lui explique gentiment (parce qu'il a une belle voix) que ça je le sais déjà, et que ce n'est pas l'objet de mon appel.

Ah.

Il va voir s'il peut me passer quelqu'un dans un autre service. Un service spécialisé.

 

♬♪♫

Je patiente en musique.

J'ai envie d'un autre verre de Schweppes.

(c'est fou ce qu'on peut boire sous l'effet de l'agacement)

(j'ai très envie de ce verre, en plus c'est du Schweppes light, ça ne mange pas de pain)

(non, le deuxième était le dernier)

(rigueur protestante oblige)

(quand j'étais petite, j'avais droit à seulement trois tranches de saucisson le dimanche soir, pas une de plus)

(plaignez-moi)

♬♪♫


Un autre opérateur me parle alors, sans que j'aie eu le temps de réviser quoi que ce soit.

(heureusement, je suis totalement désinhibée après mes deux verres de Schweppes)

Je lui explique mon problème.

(ma question est donc devenue un problème)

(effet pervers de l'administration)

Il est embêté, je suis au service fiscal...

Au service fiscal, mais pourquoi?

On m'a semble-t-il mal orientée...

Il va voir s'il peut me passer quelqu'un d'autre, dans un autre service. Un service spécialisé.

 

♬♪♫

Je patiente en musique.

(un troisième verre de Schweppes?)

(non, non et NON)

(souviens-toi du saucisson, me souffle Clovis à l'oreille)

♬♪♫


Le second opérateur reprend la ligne.

Il est embêté, personne ne peut m'aider.

Il me conseille d'appeler le tout premier numéro.

Il ne sait pas que la ligne est fermée (!).

Il est embêté, ne sait que me conseiller.

 

Personne ne peut répondre à ma question.

 

1268945951calledback_large.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Soit dit en passant
commenter cet article

commentaires

Juliette 02/04/2012 22:54

haHahaha!! Cet article c'est l'histoire de ma vie! Je vis une grande romance avec les administrations en général. On aurait tendance à croire qu'on s'y habituerait, mais en fait NON: on ne
s'habitue jamais à être prise pour une conne! ^^

leshumeursdeviolette 06/04/2012 23:10



On est plusieurs à avoir la même vie administrative ;)



Elisabeth 02/04/2012 08:15

Cette fameuse petite musique ! Du vrai bonheur :-)

leshumeursdeviolette 02/04/2012 22:20



Et puis elle reste en tête, hein, sinon c'est pas drôle!



luzycalor 30/03/2012 21:47

J'adore. Ca me rappelle tellement de souvenirs...pas si lointains. A devenir dingue sur le coup mais quand on lit ce genre de mésaventure on s'éclate quand même :)

leshumeursdeviolette 02/04/2012 22:20



Je ne sais pas si le fait que tout le monde se retrouve dans cette histoire doit me faire rire ou m'effrayer... ;)



Anouchka 29/03/2012 11:40

J'ai l'impression de me retrouver dans ton histoire!

leshumeursdeviolette 02/04/2012 22:18



Oui, c'est le genre d'histoire qui fédère ;)



George 29/03/2012 09:14

on sent le vécu ! encore estime-toi heureuse d'être tombée sur un jolie voix !

leshumeursdeviolette 02/04/2012 22:17



Pas faux... En plus j'aurais été beaucoup moins sympathique!



LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton