Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 06:58

large-copie-1.jpg

Comme si les tongs ne suffisaient pas, on notera l'apparition d'un autre symptôme tropical: la maison de vacances, et avec cette douce illusion les délires de déco qui s'ensuivent.

Tout à coup on a des envies de bois exotique et de canne tressée, de blanc marié à une palette de bruns foncés, avec une petite touche de bleu tout de même (hommage à la mer si proche)...

Les coquillages savamment parsemés dans les différentes pièces de ce doux nid ne prendraient jamais la poussière, on inviterait ses amis sur la varangue, vêtu de blanc afin de rehausser notre hâle raffiné, les verres s'entrechoqueraient et les fleurs du jardin soupireraient jusqu'au petit matin.

Jusqu'à ce méchant matin qui briserait ma chimère en éclats.

Adieu varangue, adieu jardin...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article

commentaires

Mimireliton 21/09/2013 15:42

Bah...les yeux fermés,le symptome tropical peut continuer non?

leshumeursdeviolette 22/09/2013 21:10



Au moins une semaine...



Océane 20/09/2013 20:55

Certains disent que c'est la rentrée, je refuse d'y croire :)

leshumeursdeviolette 22/09/2013 21:09



La quoi? ;)



La Flâneuse 20/09/2013 10:20

Oui, et puis on regarderait l'herbe pousser et les fleurs éclore... ce serait bien

leshumeursdeviolette 22/09/2013 21:08



Tellement.


(soupir)



ConLili Galipette 19/09/2013 07:37

Mais vivre dans un décor de vacances toute l'année, c'est à vous aimer le travail,ça !!

leshumeursdeviolette 22/09/2013 21:08



C'est ça.


Dramatique.


Heureusement, j'aime un peu Paris quand même.



LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton