Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 15:18

yards.jpgJames Gray a bien du talent.

 

J'avais eu la chance de voir The Yards au cinéma il y a deux ou trois ans, grâce à Nova.

Déjà impressionnée à l'époque, je n'en étais pas moins suspendue au film en le revoyant ce soir, même si je me souvenais vaguement de certains rebondissements.

 

Grâce aux acteurs, tous excellents, de Joaquin Phoenix (son acteur fétiche) repoussant à souhait (alors que tellement attendrissant dans Two Lovers) à Faye Dunaway glaçante en mère antipathique (elle m'a un peu fait penser à la mère d'Animal Kingdom), en passant par Mark Whalberg (binôme de Phoenix) (et ses biceps) (non mais vous avez vu la taille de ses biceps?) (c'est pas humain des biceps pareils...), et Charlize Theron bien évidemment (que devient-elle d'ailleurs?) (à part les pubs Dior)...

A l'ambiance totalement réussie, en dépit de peu de moyens, de la bande originale à la très belle photo en clairs-obscurs, presque picturale par moments.

Et au scénario, bien évidemment, mélange de tragédie grecque et de film noir comme je les aime.

Un passé familial aux contours flous mais à l'influence certaine, des relations ambiguës, la loi du silence, l'impossibilité d'échapper à son destin, les petits arrangements entre "amis"/avec la vérité, les sacrifices... Tous ces éléments s'imbriquent les uns dans les autres, et nous tiennent en haleine (même en revoyant le film!).

 

Comme ses autres films (que je trouve aussi excellents, on en reparlera), l'action se situe dans le New York de James Grey, c'est-à-dire non pas Manhattan mais le New Jersey, le Queens, le Bronx, le décor étant une composante particulièrement essentielle pour la tonalité du film.

 

C'est le savant équilibre de tous ces éléments qui fait l'excellence de ce film (non, je n'exagère pas) (oui, je pèse mes mots).

 

The Yards fut un échec commercial à sa sortie (j'avoue avoir du mal à comprendre pourquoi). James Grey attendit sept ans avant de tourner son film suivant, La nuit nous appartient, dont le succès lui permit de réaliser Two Lovers.

 

J'avoue attendre avec impatience son prochain film, car l'univers et la sensibilité de ce réalisateur me touchent particulièrement.

J'aime ses univers sombres, où le bonheur n'existe que fugacement, et encore en demi-teintes, et où les issues ne sont jamais simples, j'aime la lumière de ses films et leurs décors, j'aime ses acteurs et les personnages qu'ils incarnent me font trembler, rêver ou pleurer.

 

M.Grey, dîtes-moi que vous travaillez sur un nouveau projet...

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Vu
commenter cet article

commentaires

carmadou 28/07/2011 09:43


A la lecture de votre billet, je n'ai pas résisté j'ai revu ce merveilleux film et je me suis régalé. Tout ce que vous en dites est parfaitement exact. Pas de doute James Gray est un des grands
noms du cinéma. Mais il ne travaille pas très vite....seulement 4 films.
Son prochain film doit sortir en 2012 "The Lost City of Z" avec Brad Pitt. Je l'imagine bien à Cannes remportant la palme d'or, voila je me lance dans la voyance...
Merci


leshumeursdeviolette 28/07/2011 22:01



Merci pour l'info!


Il a aussi des problèmes pour financer ses films... Enfin, je veux bien attendre si à chaque fois il réussit à me chambouler.


En attendant, croisons les doigts pour la palme!



LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton