Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 06:41

affiche-du-film-yves-saint-laurent-11047051tudjo.jpg

 

On a beau essayer de ne pas se laisser influencer, de ne pas lire de critiques avant de s'être fait son propre avis, difficile d'éviter les gros titres qui pullulent partout.
Quand on abuse de superlatifs quant au jeu des acteurs, on peut légitimement avoir des craintes quant à la qualité du film à proprement parler. Surtout lorsque le film en question fait parler de lui depuis des mois, alimentant savamment la machine à buzz.

Je ne m'attendais pas à un miracle, mais certainement pas à ça: un film sans aucun rythme ni construction, d'une longueur épouvantable dont la voie off asphyxie le spectateur, dont la musique totalement ratée (n'en déplaise aux aficionados d'Ibrahim Maalouf) étouffe le film de la première à la dernière scène jusqu'à l'écoeurement - ne parlons pas de cette dernière scène aussi navrante qu'inutile.

Alors, oui, le jeu de Pierre Niney est plus qu'impressionnant: il parvient à ressusciter un Yves Saint Laurent particulièrement ambigu et émouvant malgré tout. Guillaume Gallienne n'est pas en reste; il campe un Pierre Bergé nuancé et parfois même plus humain que Saint Laurent (à un tel point parfois que l'on se demande où donc est passée l'objectivité de Jalil Lespert). Au-delà de ça, on peut s'amuser à "qui joue qui", un jeu qui atteint malheureusement ses limites assez rapidement.

Le véritable problème d'Yves Saint Laurent, c'est que l'on se demande tout au long du film quel en est l'intérêt. Si l'on est tant soit peu intéressé par l'homme, ce ne sont pas les biographies ou autres essais qui manquent, nous permettant d'entrevoir de manière plus subtile et complète qui était cet artiste hors du commun.
Ici Jalil Lespert fait le portrait d'un écorché sur la corde raide, totalement dépendant d'un Pierre Bergé protecteur, ramenant son génie créatif à de brèves scènes à la limite du ridicule (la genèse des robes Mondrian entre autres), sans parvenir à éveiller un quelconque intérêt.

Beaucoup de bruit pour rien, se dit-on en quittant la salle.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Vu
commenter cet article

commentaires

eva and family 16/01/2014 00:11

Ben, moi j'ai aimé. Peut-être parce que je ne connaissais rien de ce monsieur, pas grand chose de la mode, c'est même un sujet qui ne me passionne pas spécialement. Pour moi, le sujet du film était
essentiellement autour du couple Yves St-Laurent/P Bergé, on voit aussi les ravages de la drogue... il reste certes trop de zones d'ombre : comment est-il rentré dans ce métier ? Et les dernières
années de sa vie ? Mais je trouve que ce film vaut le coup. Les deux interprètes sont fascinants.

leshumeursdeviolette 26/01/2014 20:11



On voit les ravages de la drogue, certes, mais en dépit du talent des comédiens, la magie ne prend pas...



George 15/01/2014 13:11

Je me demandais justement ce que tu allais en penser, ben maintenant je le sais et ça confirme les critiques assez négatives que j'ai pu lire ou entendre, notamment au Masque où ils n'ont pas été
convaincus du tout comme toi. Il parait qu'un autre film va sortir sur St Laurent !

leshumeursdeviolette 26/01/2014 20:09



Et oui le Masque était de mon avis :)


Un autre film sortira en effet à l'automne, mais là ça ma refroidie... Si mon amie (qui a fait de la figuration sur l'autre film) n'est pas coupée au montage, j'irai, sinon ce sera sans moi!



Océane 14/01/2014 22:31

J'ai bien aimé pour ma part, admiratrice du grand homme, j'ai aimé le retrouver sous les traits de cet incroyable acteur ! Mais il faut reconnaitre un scénario un peu (trop ?) plat ^^

leshumeursdeviolette 26/01/2014 20:08



Complètement plat ma chère ;)


Je te conseille plutôt de lire (ou relire?) la biographie de Laurence Benaïm et/ou Beautiful Pepole d'Alicia Drake.



Electra 14/01/2014 12:03

Je viens de lire le billet de My Little Discoveries - des avis très différents ! Je n'ai pas vu le film mais j'ai remarqué toute la promo (très intense) autour du film et sur les performances des
deux acteurs principaux. En même temps, un film ne se construit pas uniquement sur la prestation d'acteurs. Je n'avais pas très envie d'aller le voir (j'avais déjà un documentaire sur sa vie très
intéressant), ton billet me conforte.

Merci en tout cas pour ton avis honnête, moi aussi il m'arrive de ne pas du tout accrocher à des films connus et j'assume !

leshumeursdeviolette 26/01/2014 20:07



Je suis souvent à contre-courant des autres pour les films (ceux qui connaissent un grand succès me déplaisent en général), je suis terriblement exigeante, je le sais, mais pour moi est un film
ne peut pas se résumer à une interprétation réussie.



carmadou 13/01/2014 18:11

Vous avez totalement raison, c'est un très mauvais film. Cela nous est apparu un motif suffisant pour ne pas aller le voir....

leshumeursdeviolette 26/01/2014 20:06



En plus ce qu'il y a d'énervant avec les mauvais films, c'est qu'ils nous font perdre notre temps! Gardons-le pour des lectures ou des films qui en valent la peine.



LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton