Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 11:28

etoiles-simonetta-greggio.jpgEn bonne dernière (comme souvent), j'ai récupéré Etoiles hier en fin d'après-midi.

Par chance, j'avais appris par mes comparses qu'il était vraiment court. J'en suis effectivement venue à bout en cumulant deux trajets en métro, un café en terrasse et quelques minutes dans mon lit avant d'aller me coucher.

Bon.

J'avais également cru comprendre que mes comparses ne l'avaient pas trouvé très bon voire niais, donc j'avais quelques a prioris, et surtout je crois m'être légèrement conditionnée pour une lecture mineure.

Bon.

A la cinquième page, j'avais compris avant ce pauvre Gaspard que sa femme ne serait pas seule dans leur lit.

Au bas de la cinquième page j'avais envie de hurler: "C'était bien sa veine, de tomber sur une blonde intelligente"... ???

Vers la dixième page, je me demandais si Simonetta Greggio ne serait pas le nouveau pseudo de Marc Levy: "Gaspard était un gentil garçon un peu sauvage [...] bourru, toujours en manque de tendresse, [il] se retrouvait ainsi le plus souvent aux côtés de leurs mères."

Quelques pages plus tard, les "cristaux" du miel de sa tartine luisant "autour de ses lèvres et sur sa barbe naissante", j'ai compris: Etoiles était en réalité le prochain film de Guillaume Canet.

Avec lui-même dans le rôle principal du héros mal-aimé, bourru au grand coeur qui-se-fait-toujours-avoir-mais-finira-par-rencontrer-le-véritable-amour, véritable amour qui lui permettra bien évidemment de retrouver le vrai sens de sa vie, lui qui s'était perdu en chemin du côté des blondes (intelligentes si vous suivez bien) et des 4x4 rutilants.

Pour lui donner la réplique, dans le rôle de la pauvre-petite-femme-enfant-vulnérable-qui-s'enferme-dans-sa-coquille-mais-finira-par-rencontrer-le-véritable-amour (avec le bourru au grand coeur si vous avez bien suivi), véritable amour qui lui permettra de retrouver l'appétit de croquer la vie à pleines dents, je donnerais le rôle à notre Audrey Tautou nationale, comme ça on pourrait reformer le superbe couple du transcendant Ensemble, c'est tout - pourquoi se compliquer la vie?

Pas besoin de faire de repérages, le Luberon est l'endroit qu'il nous faut. Pour les seconds rôles, les copains des Petits mouchoirs seront tellement contents de remettre ça qu'avec un peu de veine on n'aura même pas besoin de les payer. Il faudra peut-être rajouter quelques flash-backs sur le passé de Stella, histoire d'en mettre plein la vue à nos glandes lacrymales. Et soigner la B.O., bien évidemment.

Vous l'aurez compris, j'ai lu Etoiles comme on regarde un téléfilm de la 6 un après-midi de désoeuvrement: un pot d'Häagen-Dazs à la main, commentant les scènes les plus ridicules, riant des situations les plus niaises, devinant à l'avance le déroulement de l'action (terriblement prévisible que c'en est presque indécent).

Par contre, j'avais après une furieuse envie de sud, et aussi très faim.

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Club des lectrices
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 06:47

photo-copie-15.JPG

 

Il va bientôt me falloir du courage
Me séparer de vous
A quoi bon vous garder sous scellés
Vous admirer de temps à autre
Reliques du passé
Ce par quoi nous sommes passées
Pavés martelés
Villes arpentées
Pieds au plancher
Mais vos rubans sont dépiautés
Et je dois me résoudre à vous quitter
A moins, fol espoir, que l'on vous ressuscite
Que vos chairs abîmées soient à nouveau irriguées
Du feu de notre jeunesse envolée

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 06:01

c'est que je ne fais plus du tout illusion en partant à la gym le dimanche soir.

harry3.jpg

(quand je fais de la gym, j'ai l'impression d'être Sally)

Adieu Perfecta à l'allure élancée qui part faire un cours de bikram avant son potage ayurvédique (les noires nuits d'hiver rendent accessibles vos rêves les plus fous), bonjour Desastra et son caleçon décathlon taché d'eau de javel - que les quidams attablés en terrasse ne manqueront pas de remarquer, bien évidemment.

Adieu Perfecta et son petit bonnet de laine noire qui fait sooo new-yorkaise (et pourrait même me faire passer pour une vraie Gwynetha, blonde comme les blés du Kansas), bonjour Desastra et ses frisettes folles.

Adieu démarche dynamique (les froides nuits d'hiver accélèrent votre cadence à vos dépens), bonjour allure de crabe (raser les murs, éviter au maximum les terrasses) - frisé, le crabe, comme indiqué précédemment.

 

Je vais être obligée de m'acheter des lunettes de soleil pour dompter le crabe du dimanche soir.

 

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Soit dit en passant
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 06:59

j'ai envie de chemises blanches au col sage et boutonné.

De porcelaine de Limoges et de verres en cristal.

De joues hâlées, et aussi de cheveux bouclés.

Mais j'ai surtout décidé que je ne me laverais plus les cheveux qu'avec l'aide de Robert Redford.

 

africanshampoo.jpg

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 19:12

tumblr_mltftxBeUA1s7f3fyo1_1280.jpg

Hong Kong, November 1934 - Photograph by W. Robert Moore, National Geographic

 

Constater la disparition des frisettes dans mes cheveux. 

(après une semaine de défaite face à l'humidité asiatique, je commençais à peine à m'habituer à mon nouveau visage

(ayant l'espoir secret et fou d'une transformation)

 

Apprendre dans le Michael Connelly de circonstance (Les neuf dragons) qu' "il est de notoriété publique que les trois quarts des compagnies de taxi engagent des membres des triades."

En faire la déduction qui s'impose.

 

Ouvrir sa fenêtre.

Ne pas le faire car ici il fait trop froid.

Mais la possibilité seule me satisfait; enfin, de l'air!

 

Prendre conscience de la lenteur de son ascenseur.

A Paris le temps nécessaire pour se rendre au huitième étage permettrait de monter jusqu'au cent-vingtième à Hong-Kong.

Ici il n'y a même pas de bar au premier étage.

 

Chercher son chauffeur le lendemain matin.

Ah non, il faut prendre le train.

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Pérégrinations
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 07:38

O l'esprit, l'esprit a des montagnes; des falaises d'abîme

Effroyables, brutes, par nul homme sondées.

Seul en fait peu de cas

Celui qui jamais n'y fut suspendu.

Je m'éveille et ressens l'empire de la nuit, non pas du jour.

Et je voudrais être

Là où n'advient nul orage.

 

Gerard Manley Hopkins

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Morceaux choisis
commenter cet article
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 07:16

41m3wZFj4PL._SL500_AA300_.jpg

 

Le 30 décembre 2003, après avoir passé l'après-midi au chevet de leur fille unique hospitalisée en soins intensifs depuis cinq jours, Joan Didion et son mari s'apprêtent à dîner lorsque ce dernier meurt subitement d'une crise cardiaque.

Face à un tel acharnement du sort, on pourrait s'attendre à des débordements inévitables; il n'en est rien. L'année de la pensée magique, récit de cette année si particulière, ne fait preuve d'aucun apitoiement ni d'aucune complaisance.

Des débuts où l'absence de l'autre s'impose violemment au moment où le deuil commence vraiment, Joan Didion décortique son comportement, ses pensées, essaie de les comprendre, de les identifier, cherche des pistes dans des essais scientifiques, fait marche arrière dans ses souvenirs, fait l'apprentissage de la solitude, se pousse à ne pas passer " le reste de [sa] vie à être un cas particulier, une invitée, quelqu'un qui ne peut pas fonctionner toute seule." Tout passe au crible de sa plume: les pensées irrationnelles - "Je ne pouvais pas donner le reste de ses chaussures [...] il aurait besoin de ses chaussures, s'il revenait" -, les souvenirs qu'elle n'embellit pas, les regrets, la survie et ses tactiques, le temps que met "la réalité de la mort" à "pénétrer la conscience", la prise de conscience aiguëe que "la vie change vite."

Ce texte est si dépouillé qu'il n'en est que plus fort, et l'absence d'aucun sentimentalisme accroît l'écho qu'il trouvera forcément en chacun de nous.

"La vie change dans l'instant.

On s'apprête à dîner et la vie telle qu'on la connaît s'arrête."

 


Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Lu
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 07:01

En faisant ma valise je n'ai pas pu m'empêcher d'y penser.

Et si cette fois était la bonne?

Je n'ai pas pris mon maillot, j'espère ne pas désespérement chercher le sommeil, l'ascenseur tintera certainement du même dong, j'aurai sans aucun doute de magnifiques chaussons et je siroterai un gin tonic (mes goûts ont légèrement évolué en trois ans) (trois ans!) au bar de l'hôtel peuplé d'européens en décalage.

Comme moi.

 

tumblr_md8te6nKZh1r9ouy2o1_500_large.png

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Pérégrinations
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 06:44

 Dans mon travail j'utilise souvent le terme anglais seam.

Quand on enlève un m à seam, cela donne sea.

A 5cm de la couture mer d'à côté... ma chemise se transforme en océan, et son denim en mer exotique.

Et cette odeur, ne serait-ce pas la marée?

Si, et regarde ces varechs échoués sur la plage.

Je sens presque l'air marin me fouetter le visage.

Mais ce n'est que mon mètre ruban qui tournoie machinalement près de mon visage.

 

Marilyn Monroe 1949 Beach Photoshoot 021 large
Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 12:00

photo-copie-9.JPG

Les arbres dégarnis de Buda sur fond de ciel neigeux.

 

Nous sommes le 15, il est midi, heure de Paris: c'est la photo du mois.

Comment les autres s'en sont-ils sortis ce mois-ci?

N, Les voyages de Seth et Lise, M, Anne, Carnets d'images, Les voyages de Lucy, Anne Laure T, L'Azimutée, Testinaute, La voyageuse comtoise, Louiki, Happy Us, Skipi, Claire's Blog, Anita, Frédéric, Dr. CaSo, Alexinparis, Dame Skarlette, DelphineF, Carine, Cindy Chou, La Messine, Stephane08, M.C.O, La Nantaise, E, Homeos-tasie, Laurent Nicolas, Thib, Un jour, une vie et mon blog , Wolverine, Agrippine, Cekoline, Alice Wonderland, Filamots, Guillaume, Marmotte, Alban, Tambour Major, Galinette, Calamonique, Isaquarel, Nicky, Arwen, Lucile et Rod, Céline in Paris, LisaDeParis, Isa ToutSimplement, Laulinea, Lau* des montagnes, Christelle, Djoul, Eurydice, LaGodiche, Ori, Lyonelk, Hypeandcie, Mimireliton, Cath la Cigale, François le Niçois, Les bonheurs d'Anne & Alex, Christophe, Fanfan Raccoon, Ava, Hibiscus, Caro JulesetMoa, Tuxana, Mclw, Christeav, Eloclemence, Chat bleu, Viviane, Céliano, Chloé, Thalie, Berliniquais, Gilsoub, Raphaël, scarolles-and-co , Juriste-in-the-city , A'icha, Joséphine ose, Valérie, Cricriyom from Paris, Bestofava, A&G, Carnet d'escapades, Meyilo, Nie, La Fille de l'Air, Laure, Sephiraph, Karrijini, Angélique, La Parigina, Akaieric, Mamysoren, La Flaneuse, Carole In Australia, Renepaulhenry, Cara, El Padawan, Violette, Cocosophie, J'adore j'adhère, Josiane, Champagne, Cherrybee, Elodie, Cook9addict, Coco, Louisianne, Narayan, The Mouse, Lauriane, Lavandine, Caroline, Xoliv', Caro from London , Leviacarmina, A bowl of oranges, Akromax, Krn, The Parisienne, flechebleu, Sophie Rififi, Gizeh, La Papotte, Julie, Xavier Mohr, Emma, Blogoth67, Sinuaisons, Caterine, Pilisi, magda627, Solveig.

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans La photo du mois
commenter cet article

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton