Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 21:58

La plupart des gens normaux sortent le jeudi soir. Avec leurs amis, accoudés au bar ou avachis en terrasse, ils refont le film de leur semaine presque achevée, de leurs frustrations professionnelles, de leurs succès.
La plupart des gens, mais, pour une fois, pas moi.

J'avais pour ce jeudi choisi un autre combat que la gueule de bois du vendredi matin, que la faim croissante et insatiable des lendemains de fête, de la bière de trop et des cheveux qui sentent les dizaines de "dernières cigarettes" (après celle-là, j'arrête, je rentre, non j'te jure en plus j'ai un skype call demain matin).
Non, pas de ça pour moi cette fois, moi cette semaine j'avais donc choisi un autre combat: la guerre des poils.
Laser, épilation orientale, les rendez-vous s'enchaînaient dans un accord parfait, tout était au poil, si je puis dire.

La cire maison, encore appelée cire orientale, fait l’objet d’avis élogieux dans le monde de l’esthétique. Plus douce, moins chimique, plus nette, moins douloureuse et plus durable, l’épilation à la cire orientale séduit de plus en plus d’instituts et s’invite dorénavant dans la salle de bains de nombreuses beautystas. http://www.elle.fr/Beaute/Soins/Tendances/Comment-reussir-sa-cire-d-epilation-maison-2709331


Ça a commencé à déraper quand le laser m'a proposé d'avancer mon rendez-vous. Rien de grave me direz-vous, mais cela grippait mon enchaînement huilé, le poil me frisottait.
Et me voilà à errer, petit cochon grillé traînant le pied boutiques bien achalandées, jetant un œil distrait ça et là, retardant au maximum le moment de rallier mon second champ de bataille.
Mais rien n'y fit, ni les flâneries, ni la distraction, j'étais bel et bien en avance, terriblement en avance même, et je dus me résolus à patienter, zieutant le ballet des femmes dans ce temple de la beauté, essayant de discerner mes sœurs d'arme de celles simplement venues se délasser.

Mon tour vint enfin, je montai fébrilement l'escalier; enfin le coup de grâce, enfin le glas allait sonner pour ces parasites!
C'est alors que tomba le couperet.
"Ils sont trop courts vos poils."
Devant ma mine déconfite et mon silence accablé, la pauvre dame dut me le répéter.
"- Ils sont trop courts vos poils, ça va casser.
- Mais ça fait trois semaines, moi je les trouve déjà bien longs, je vous jure ça fait trois semaines. Vous savez ils sont clairs, alors on ne les voit pas, mais ils sont bel et bien là!"
Face à mon entêtement bêta, l'argument suprême: "Mais vous allez payer pour rien."
Bouche bée.
Enfer et damnation.
Le film de ma vie passe en boucle devant mes yeux, ma soirée perdue à déambuler dans Paris, toutes ces journées passées en pantalon à les cacher...
"- Mais ça vous dérange vraiment les poils? (réplique un peu surréaliste dans un établissement tel que celui-ci)
- Ben oui... ce n'est tout de même ce que Dieu a créé de plus beau, les poils.
- Surtout que vous en avez beaucoup."


"..."

J'avais bien fait d'accepter leur thé.

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 15:54

2567b770a3fb5c76b57f4830c0ee407d.jpg

 

 

Elle a la voix rauque de celles à qui on ne la fait pas, l'assurance des filles de bonne famille. Elle n'est pas apprêtée, elle n'en a pas besoin.

 


Elle est jolie mais peu soignée, sa robe est élégante mais son vernis écaillé, son sac chic vient s'échouer à ses pieds. Elle en sort des livres fripés, aux pages ridées.

 

 

Elle a le visage criblé de taches de son. Sa nuque sent le shampoing et ses jolis lobes affolent certainement les sens de son amant.

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 16:51

Un vide-dressing de blogueuses (mon iPhone veut à tout point me faire écrire blagueuses).
Des filles, partout.
Trop de filles.
Des trucs à fouiller partout.
Toutes ces filles qui s'arrachent une paire de chaussures, un sac, un bout de rêve d'une vie qui n'est pas la leur. C'est à qui postera la plus belle photo, à qui mettra le plus beau filtre, à qui pourra se vanter de la plus belle trouvaille.
Je participe à ce système et en même temps il m'écoeure. Est-ce parce que je suis après tout jalouse de cette vie qui n'est pas la mienne?
Je n'en sais rien, j'attends au fond de la salle avec les garçons, les pauvres, que leurs copines ont traînés là.

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 06:49

20h: dépôt de l'annonce

20h15: quinze mails dans ma boîte de réception

20h18: parmi les quinze mails, un seul sans faute d'orthographe, deux passables - deux fautes de trop étant donné la concurrence...

Capture-d-ecran-2014-05-12-a-19.48.51.png

20h20: réception d'un seizième mail - hésitation entre fou rire et consternation

Capture-d-ecran-2014-05-12-a-19.49.06.png

20h22: sélection du premier mail reçu dans un souci de justice chronologique et aussi eu égard à l'absence totale de faute d'orthographe
(car même dans un souci de justice, la pénurie d'orthographe est éliminatoire)
(moi, vendeuse du bon coin, je tiendrai toujours rigueur de la loi de la chronologie)
(moi, vendeuse du bon coin, je serai impitoyable avec les fautes d'orthographe)

20h24: le potentiel acheteur à l'orthographe correcte veut venir voir le four le lendemain

20h26: je le googlise (il n'utilise pas de magnifique adresse avec pseudo, comme moi) (comprendre: il n'est pas intelligent) (la suite nous le prouvera)

20h27: envoi de messages du type "ça craint de laisser un mec venir voir mon four?"

20h28: il est ACTEUR #joie #rêve

20h29: en plus il a l'air normal

20h30: pas Ryan ni Duvauchelle, mais normal

20h31: non mais c'est vrai, quoi, je ne tiens pas à faire le remake de massacre au plateau tournant dans mon appartement tout neuf

20h32: coup d'oeil à ma boîte mail (avec super pseudo, donc)

20h33: cri de stupeur, cinquante mails non lus!

20h34: tout Montreuil veut passer voir mon four le lendemain, je trouve ça limite indécent

20h35: je maintiens mon premier choix, j'ai toujours aimé les saltimbanques

 

A suivre....

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 06:54

J'ai découvert un nouveau monde.

Un monde où le sérieux est de rigueur, un monde où les tours de parc s'enchaînent aussi rapidement que la roulette de Monte Carlo.

Un monde peuplé de silhouettes noires et sveltes, de pieds à virgules et de souffles rythmés.

Il faudrait un jour écrire sur cette valse lente des coureurs, ce ballet qui se joue chaque jour dans les parcs et allées de nos villes.

J'ai commencé à courir.

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 06:20

J'ai découvert un nouveau monde.

Un monde rempli de chevilles molly et de mèches, de peinture résine et de white spirit, un monde qui sent la peinture et le bois fraîchement scié, un monde où le moindre centimètre peut être fatal.

Un monde où l'on peut passer des heure si l'on n'y prend pas garde, refaisant le monde (et son appartement). La vie serait sans doute plus douce avec ce carrelage mon amour, évidemment c'est charmant, ce violet nous ferait rêver...

J'ai pris ma carte chez Leroy Merlin.

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 21:36

Faire du tri, remplir des cartons, les empiler, les scotcher.

Déposer sa vieille télé, ses vieilles plaques et une lampe décatie sur le trottoir.

Se couper le doigt droit avec un carton, le gauche avec du scotch, l'annulaire avec une clé (oui, je sais) (non, je n'expliquerai pas) (mes doigts sont en beurre, je ne vois que ça).

On remarque aussi des effets secondaires indésirables: une nostalgie inextinguible, une conscience aiguë du temps qui passe, une fatigue démultipliée.

Aujourd'hui j'ai donc les doigts pleins de coupures, des cernes et les traits un peu fatigués. J'ai également utilisé mon crayon pour les yeux sur mes lèvres - il est gris, c'était du meilleur effet.

Mais ça y est, j'ai déménagé!

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 15:37

Huit ans, c'est deux fois l'âge de ce blog.
Huit ans, c'est plus que le collège et le lycée réunis.
Huit ans, c'est juste un an de plus que l'âge de raison.
Huit ans, c'est court et long à la fois, c'est une éternité et un éclair, une traversée au long cours et une faille temporelle.
Huit ans, et c'est fini.

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 20:07

f09962cd37a3a2c548f22301abce2152.jpg

 

Demain c'est Noël, et je ne sais pas si c'est à cause du temps si doux que l'on a eu cette année,

à cause de ces derniers mois qui ont flié si vite,

ou bien parce que j'ai déjà la tête dans le printemps,

mais je n'arrive pas à y croire.

 

Et pourtant demain soir ce sera Noël,

ma soeur aura la bouche rouge et sentira Poème,

mon frère débouchera le vin,

mon père s'activera en cuisine et ma mère fera toute la vaisselle le soir même.

Les enfants demanderont à quelle heure on ouvrira les cadeaux,

je pesterai contre l'insert de la cheminée et on boira du champagne.

 

Pour l'heure mon placard déborde de cadeaux; il est temps de faire ma valise.

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 07:46

On en était .

Sauf que la réalité s'est avérée plus complexe que mes supputations.

Rhum arrangé raté, blé s'obstinant à ne pas pousser, brushing loin d'être parfait... j'avais beau être passée maître (ou presque) dans le pliage de samoussa (excusez du peu), me faire des oeufs brouillés en semaine le main (!) et avoir trouvé tous mes cadeaux de Noël dix jours avant la date fatidique, le spectre de Bree s'éloignait peu à peu.

C'est en fumant une cigarette tout en enfournant mes samoussas que j'ai eu la révélation: ce n'était pas à Bree que je ressemblais.

Comment avais-je pu être aussi naïve?

En fait je suis en train de devenir ça:

Betty-Draper.jpg

 

Ce qui signifie qu'un beau matin je peux aussi faire ça:

betty-draper-2.jpg

 

A bon entendeur...

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton