Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 06:25

hqdefault.jpg

Quand j'enfile mes chaussures, je pense toujours à Zidane.

"D'abord la jambe gauche, toujours. Chaussette, chaussure. Puis la jambe droite."

Chez moi c'est pareil, sauf que je commence par la jambe droite; toujours.

 

 

harry3

Quand je fais de la gym, je pense à Sally et sa demi-queue en palmier.

Droite, gauche, plié, tendu...

Et après, je bois de l'evian - comme Sally.

 

 

gwyneth-paltrow-dans-pile-et-face.jpg

Quand les portes du métro se ferment et me laissent sur le quai, je pense à Gwyneth.

Qu'ai-je raté en ratant le métro?

(no comment)

 

 

recherche-emploi.jpg

Quand je tape sur mon Mac le soir, je pense à Carrie Bradshaw.

Si en plus j'allume une cigarette, c'est fichu.

(par contre, Big ne m'a toujours pas offert de dressing pour mes chaussures)

 

 

0.jpgQuand j'écoute Al Green dans le métro je pense à Ally McBeal.

Et comme après je ris toute seule,

je finis par avoir l'air aussi folle qu'elle.

 

 

Jusqu'ici tout allait bien.

 

 

Sauf que, depuis quelques temps,

je me suis mise à confectionner des biscuits apéritifs maison,

je me prépare des soupes de saison et une lunchbox quotidienne.

Et maintenant c'est à ça que je pense:

Bree_Van_Der_Kamp.jpg

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 06:51

tumblr_lis7z2wB0w1qdbbywo1_500_large.jpg

 

Au début j'étais un peu nostalgique.
Dix ans, ça ne s'oublie pas comme ça.
Je repensais à tout ce qu'on avait fait ensemble, à la jeune fille de vingt ans que j'étais quand tout a commencé, la griserie des débuts, et ma fierté aussi...
Je me suis alors rappelée tout ce qu'on ne pouvait plus faire ensemble.
Et d'autant plus apprécié l'éventail de possibilités que m'offrait le nouveau.

C'est comme ça que j'ai rencontré Don Draper. Depuis je guette le moindre petit moment de liberté pour le retrouver, fumer une cigarette dans son bureau aux stores baissés, prendre un scotch sur son canapé...

Ah qu'elle est douce, la griserie des débuts!

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 06:27

photo-copie-16.JPG

J'en parlais depuis cinq ans ou presque.
J'ai tiré la corde jusqu'au bout.
J'ai fini par craquer, ai décidé de l'acheter.
Encore fallait-il passer à l'acte.

Chercher, comparer, en parler, questionner.
Trouver.
Encore fallait-il payer.

Ça marchait, ça ne marchait plus, il fallait appeler le service client, ça coupait, je rappelais, ça ne répondait jamais, j'imaginais ma facture de téléphone s'envoler vers des cieux loin d'être étoilés, je finissais par tout régler.
Encore fallait-il prouver désormais qu'il s'agissait bien de moi.

Photocopier ma carte d'identité, l'envoyer, on jugeait mes justificatifs mauvais, je recommençais, cette fois j'allais la scanner cette fichue carte d'identité, et la renvoyer plus vite que jamais car je commençais à m'impatienter; ma commande était finalement validée.
On me l'a envoyée, j'attendais, le souffle coupé (on ne sait jamais), je la récupérais, j'ouvrais la boîte tant convoitée: l'objet tant attendu s'y trouvait.
Encore fallait-il s'en occuper.

Une semaine ou presque, la boîte a sagement attendu dans le placard que je daigne m'en occuper - je suis une lente.

Maintenant que c'est fait, il va falloir que je trouve une nouvelle préoccupation pour les cinq prochaines années.

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 06:19

Le nez dans mon bol de thé, j'écoutais distraitement la radio quand la délicieuse Clara Dupont-Monod commença à interviewer Jean-Claude Kaufmann.
Mais si, Jean-Claude Kaufmann, ce sociologue prolifique aux moustaches immenses et à l'absence notoire de cheveux, celui qui a écrit un livre sur le Premier matin, les relations internet, le couple, le sac des femmes...
Cet insatiable moustachu vient de publier un livre sur les fesses, les différentes normes dudit organe selon les pays, et ce que révèlent les effroyables tortures qu'on leur inflige.

Et Jean-Claude Kaufmann d'expliquer qu'en général les femmes n'aiment pas leurs fesses.
Trop grosses, trop basses, trop petites, trop plates, trop molles... la plupart des femmes portent sur leur derrière un regard moins que bienveillant.

C'est drôle, me dis-je alors, je n'ai aucun problème avec mes fesses.
Mes oreilles, mes jambes, mes cheveux, mes bras parfois, mes genoux souvent, mais mes fesses, non.
Sous le choc de cette révélation, je file me laver les dents (ah oui, j'ai aussi un problème avec mes dents).
Patatras, le bouchon du dentifrice tombe par terre, je me penche, et bim mes fesses - oui, mes fesses qui apparemment dépassaient un peu trop - heurtent le rebord de mes toilettes, propulsant mon arcade sourcilière vers le lavabo.
Par un réflexe surhumain de mes genoux (qui, s'ils me causent bien des tracas, sont parfois salvateurs), je parvins in extremis à éviter l'obstacle et à me redresser, saine et sauve certes, mais surtout effarée. 

Il était 8h50, j'étais une femme comme les autres; soudainement je détestai mes fesses.

 

large-copie-1.jpg

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 06:58

489977634428618780_oRVi0Lcm_c_large.jpg

 

Mon nouveau sac est si beau qu'il me procure des frissons de plaisir

dès que je lui jette un regard furtif,

Mon nouveau sac a droit à son propre pochon en pilou tout doux,

c'est normal: il est plus cher que les autres (ndlr: comprendre la populace de mon placarad, mes autres sacs).

Mon nouveau sac m'a causé tellement de tracas qu'il me procure

des frissons d'effroi et de joie mêlés dès que je le vois.

 

Et pourtant je ne suis pas encore parvenue à l'accrocher à mon bras.

Patatras.

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 06:53
Jusqu'à ce matin, je pensais qu'être adulte, c'était être une madame.
"Attention à la dame"
"Dis pardon à la dame"
"Excusez-moi, madame"

Jusqu'à ce matin, je pensais qu'être adulte c'était penser à couper l'eau avant de partir en vacances.

Penser à arroser ses plantes.

Dire bonjour à la dame.

 

Enfin, ça, c'était jusqu'à ce matin.

 

Jusqu'à ce que ce que je pénètre dans l'ascenseur trempée jusqu'aux os - preuve en était faite de ma non-adultitude devant l'éternel (non mais pourquoi s'encombrer d'un parapluie lorsque l'Ile de France est en alerte orange?) (...).

Un coup d'oeil dans le miroir me convainc - si cela était encore nécessaire - de mon état désespéré.

"On dirait un ragondin."

Les mots m'échappent.

"Il faut trouver une berge, alors" me lance, hilare, mon compagnon de voyage.

 

Trouver sa berge... et si c'était ça?

 

Ragondin.jpg

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 06:59

Plus d'un mois après que Missbouquin m'ait taggée, je me soumets (enfin!) à l'exercice avec joie (j'adore les tags)... 

 

1. Attaquons direct : le livre que tu as lu et que tu as trop honte d’avouer (c’est le moment de cracher le morceau !) ?

Je ne me rappelle plus du titre exact mais c'était du genre: 101 trucs pour attraper un garçon (et le garder).

Ahem.

Je sais.

A mon corps défendant c'est ma soeur qui m'a offert ce livre, qu'elle avait récupéré à son boulot de l'époque.

J'avais alors douze ans et comme toutes les filles de douze ans j'étais obsédée par les boums et tout ce qui s'ensuit, ç'aurait pu être le choix idéal.

Seulement voilà: l'objet en question se révéla être outrageusement démodé. La couverture piquait les yeux, avec la photo d'une fille coiffée d'un palmier (sooo 80's) assise sur les genoux d'un garçon coiffé - si mes souvenirs sont exacts - comme Mc Gyver. Je ne me rappelle pas vraiment son contenu, si ce n'est que le vernis cyclamen était fortement conseillé, ce qui est un indice temporel terriblement précis: en effet, après 1987 la couleur cyclamen a été définitivement bannie, et son suage proscrit à une certaine frange de la population nostalgique des 80's. Et il fallait aussi sentir bon, et avoir les cheveux soyeux.

A posteriori je réalise que c'est sans doute ce livre qui a réveillé ma conscience féministe (il va sans dire que je n'ai appliqué aucun de ces conseils, même si je me délectais à les lire) - merci sister.

 


2. Quel est ton plat préféré ? (dis-moi ce que tu manges, je te dirais qui tu es …)

Un seul?

Une tablette de chocolat noir à la fleur de sel, le seul aliment dont je sois totalement dépendante.

Au point d'en rêver quand je n'ai pas ma dose quotidienne (deux carrés seulement, ça va).

Sinon je suis également très friande de saucisse sèche des Cévennes (la bouchère de mon village a une très belle peau) (bon ok elle a aussi les ongles cyclamen) (mais elle habite dans les Cévennes, c'est différent) (là-bas faire le choix du cyclamen en 2013 est presque un acte visionnaire digne de revendication).

 


3. L’objet que tu emporterais si ta maison prenait feu ? (vous n’avez le droit qu’à un seul …)

Mon moleskine?

Mon iPhone chéri?

Mon ordinateur?

Mon sac Chloé? (minute crâneuse) (je sais)

Mes perles Chanel? (non ça c'est une blague)

En fait je crois que je suis tellement matérialiste que je me retrouverais coincée à force d'essayer de tout sauver... je sais (mais j'aime tellement mes affaires). Je fais partie de ces gens qui ne sauteront jamais de l'avion sans leur sac à main... je sais. Au lycée déjà quand on s'entraînait à évacuer les locaux j'essayais toujours d'emporter le plus de choses possibles, alors... Perdue pour perdue, autant se perdre dans ses jolies choses.

Oui, je sais.

 


4. Tu es plutôt Star Wars ou Out of Africa ?

Out of Africa, quelle question!

Bon depuis je me suis quand même lavée les cheveux. Robert étant en pleine tournée promotionnelle avec sa femme, et étant moi-même d'un naturel particulièrement compréhensif, on a pris rendez-vous pour juillet (ça tombe bien, j'ai pris une semaine de vacances) (dans les Cévennes) (je m'offrirais peut-être une manucure cyclamen pour l'occasion).

 


5. Tu es du genre maniaque ou tu as tendance à te dire que le ménage pourrait bien attendre la fin de ton roman passionnant ?

L'âge avançant je deviens de plus en plus toquée, c'est épouvantable: je peux me relever trois fois pour enlever une miette qui traîne. Les moutons gâchent ma lecture, donc je préfère m'en débarasser tout de suite.

Sinon je vais bien, merci.

 


6. Justin Bieber laisse un commentaire sur ton blog disant que « tu es digne d’être un Belieber ». Que réponds-tu ? ;D

Euh... un quoi?

Et d'abord c'est qui ce Bieber?

 


7. Qu’est-ce qui t’angoisserait le plus de manquer pendant tes vacances ? Des habits propres ou des livres ?

Des habits propres, bien évidemment! Les vacances c'est le seul moment de l'année où je peux mettre mes shorts, mes robes plein soleil (minute crâneuse, again) et ma capeline! Je compose soigneusement mes panoplies avant de faire mon sac, ça peut prendre des heures (je sais) mais au final ça ne pèse jamais une tonne et 

 


8. Deux chemins s’offre à toi : l’un vers la gloire, l’autre vers la fortune. Que choisis-tu ?

Pourquoi choisir? Mes jambes sont tellement élastiques que je pourrais emprunter les deux chemins, et avoir Robert en prime!

Alors pourquoi se priver, franchement?

Je vous le demande.

 


9. Allez plus simple : combien serais-tu prêt à payer pour un déjeuner avec ton auteur préféré ?

Absolument rien, je crois que je serais totalement tétanisée et complètement stupide.

A la rigueur je crois que je préfèrerais déjeuner avec Justin Bieber, je serais beaucoup plus à l'aise, même si:

- je n'ai aucune idée de qui il est;

- j'aurai besoin d'un traducteur spécialisé es teen-language;

- on sera obligé de manger un happy meal, et j'aurai l'impression d'être un vieux croûton (il faudra que je pense à enlever mon vernis cyclamen).

 


10. Pour toi, être un blogueur c’est … (à compléter !)

... une échappatoire au réel, la possibilité d'écrire ce que je veux, quand je le veux, sans me soucier que cela plaise à d'autres que moi... même si le cas échéant c'est tant mieux.

... le point de départ de belles rencontres, qu'elles restent virtuelles ou qu'elles s'ancrent dans le réel comme avec le Club - minute émotion.

 


11.  Une bonne résolution prise pour 2013 ? Avoue !

Arrêter de fumer pour de vrai - gros fail jusqu'à présent, mais c'est la faute du printemps, cet absent (poil aux dents).

Arrêter de me plaindre - megafail, mais ça à mon avis c'est pour la vie (poil au... oh non, Violette!).

Devenir sage comme un vieux Comanche - archifail. 

Être plus légère - c'est en cours.

Me réconcilier avec mes cheveux - superfail, avec l'humidité c'est pas gagné.

Bannir le cyclamen - easy! already done depuis 1987.

A part ça, j'adore les défis - CQFD.


Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 06:47

photo-copie-15.JPG

 

Il va bientôt me falloir du courage
Me séparer de vous
A quoi bon vous garder sous scellés
Vous admirer de temps à autre
Reliques du passé
Ce par quoi nous sommes passées
Pavés martelés
Villes arpentées
Pieds au plancher
Mais vos rubans sont dépiautés
Et je dois me résoudre à vous quitter
A moins, fol espoir, que l'on vous ressuscite
Que vos chairs abîmées soient à nouveau irriguées
Du feu de notre jeunesse envolée

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 06:39

"Vous avez un homonyme à Nîmes" me dit la voix au téléphone.

 

J'ai un homonyme à Nîmes.

Un homonyme.

A Nîmes.

 

La sonorité de cette phrase m'étourdit un peu, et la révélation me fait un drôle d'effet.

 

On doit aussi écorcher son nom - deux "L" et un "T", c'est ça?

On doit l'appeler Jeannette de temps en temps elle aussi.

Lui dire qu'on avait une vieille tante qui s'appelait Violette.

 

J'ai un homonyme à Nîmes un homonyme à Nîmes j'aiunhomonymeàNîmes...

et de l'écho dans le cerveau.

 

Quel âge a-t-elle?

A quoi ressemble-t-elle?

Que fait-elle?

 

Est-elle au courant qu'elle a un homonyme?

 

tumblr_m99im9qg9W1r3sa1oo1_500_large.jpg

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 06:35

Dès potron-minet
je ne fais que penser
à l'heure qu'il est
à Arts&Métiers.

Si seulement je pouvais
ne plus me torturer
et lui rire au nez;
mais je suis ferrée.

Dormir à poings fermés;
c'est au sommeil rêvé
qu'aspire en secret
ma plante des pieds.

Mais il faut se lever,
s'arracher à Morphée,
mon dieu quelle corvée;
et Arts&Métiers.

 

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton