Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 06:29

Ah, l'hiver, merveilleuse saison!

 

Saison des tapis de feuilles mortes!

Imbibés de cette si froide pluie de décembre qui, non contente de nous friser les cheveux, nous gèle les os, ils nous transforment en gros poupons malhabiles découvrant bien malgré eux les lois (et les joies) de l'attraction terrestre , démarche bien évidemment accompagnée des dérapages de rigueur.

(à ce sujet je peux affirmer sans frémir que les anges gardiens existent)

(comment expliquer autrement mes sauvetages miraculeux chaque matin)

(car oui je traverse chaque jour un immense tapis de feuilles mortes)

(que dis-je, un tapis? mais c'est un champ! un champ de feuilles mortes!)

(en pente!)

(par égard pour les âmes sensibles je ne ferai pas l'étalage ici de l'angoisse qui m'étreint chaque matin)

(angoisse non pas du ridicule, mais du jean crotté et/ou des collants troués qui me colleront aux jambes alors toute la journée)

(car au pays des Amish il n'y a rien)

(mais alors RIEN de RIEN)

(pas même un monoprix salvateur)

(à part ça je le vis bien, merci)

 

Saisons des brouillards matinaux où Jack l'éventreur prend le dessus sur Keats, douloureuse prédiction de ce qui m'attend dans le RER.

(la victoire des bas instincts humains sur la pureté de l'âme)

(il faut dire que le matin ma rue a davantage des airs de faubourgs interlopes que de lande romantiquement sauvage)

(en dépit de son nom à consonance hispanique, c'est bien dommage)

(aller travailler au son des verres de sangria qui s'entrechoquent et autres "olé!" serait tout de même plus sympathique)

 

Saison du diktat météorologique, enfin! Cette satanée pluie de décembre, non contente de nous friser les cheveux et de nous geler les os, pousse nos coquetteries aux oubliettes et invite la raison dans nos penderies.

("je mettrais bien cette jupe demain")

(une nouvelle acquisition, ndlr)

("en plus elle irait trop bien avec ce pull")

(...)

(soupir)

(la jupe est trop courte et non doublée)

(soupir)

(#fail)

(retour de la jupe dans la penderie, sous les cris éplorés de la foule en délire)

(et entrée de l'éternel gagnant de la saison: LE pull)

("et oui mon cher Thierry, il réalise cette année une saison ex-tra-or-di-nai-re")

 

Heureusement qu'il y a des filles qui mettent des faux cils dans le métro,

autrement on ne rirait plus jamais.

tumblr_lxu8kvATaP1qzwaddo1_500_large.jpg

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 06:27

Se coucher tôt.
(on en a déjà parlé)


Faire des pompes grenouille avec grâce,

(si vous n'avez pas la chance de connaître ce superbe exercice, je vous laisse chercher sur youtube)
(fous rires en perspective)

tout en tentant désespérément de faire abstraction des trois hôtes de la gym derrière vous, qui de leurs chaises voient nos arrière-trains sublimés dans de merveilleux leggings Decathlon.

(ils doivent se payer de sacrés fous rires, les sagouins)

 

Arrêter d'écouter les conversations des autres dans le train et lire leurs textos par-dessus leur épaule aussi.

(et ne me dîtes pas que vous ne le faîtes jamais)

(tout le monde le fait un jour ou l'autre)

(la curiosité ne fait pas partie des péchés capitaux, Dieu merci)

 

Et trois points pour Desastra!

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 06:08

A un petit mois de Noël, j'ai trouvé la moitié de mes cadeaux de Noël.

(peut-être même que cette année j'aurai en plus du papier cadeau)

(car le papier journal c'est so 2011)

(et comme 2013 approche à grands pas)

(et que je suis plutôt visionnaire)

("ça ne marchera jamais"  avais-je déclaré en voyant les premiers appareils photo numériques)

(...)

(heureusement j'ai d'autres qualités)

(comme apprendre de mes erreurs et anticiper Noël par exemple)

 

Je sais désormais me vernir les ongles en repoussant parfaitement mes cuticules, et surtout sans dépasser.

(clap clap clap)

(ceux, ou plutôt celles, qui savent d'où je suis partie peuvent applaudir encore une fois)

("Non mais c'est mignon ça fait petite fille")

(...)

 

J'ai fait l'acquisition d'un robot ménager hacheur et râpeur qui me ravit.

(même si je ne l'ai pas encore sorti de sa boîte)

(comme les enfants et les chats, j'aime parfois plus les boîtes que ce qu'elles contiennent)

(sauf quand le contenu est une paire de chaussures, bien entendu)

 

Heureusement, ma normalitude (je tiens à ce néologisme) continue à se manifester chaque soir par mon incapacité à me coucher tôt (sur ma nouvelle échelle du tôt, vous vous rappelez?)... alors que ma première pensée matinale est:  "ce soir je me couche tôt".

(ou alors je relance la mode du look casper)

(une piste comportant à mon avis de réels débouchés)

(donc sérieuse)

 

Le match Perfecta VS Desastra ne fait que commencer.

 

99501472987268401 YNaxKc3J f

En attendant, vous avez vu ma sublime manucure?


Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 07:00

C'est qu'on s'émerveille à chaque minute gagnée.

 

"Je suis déjà à La Défense!?!!???"

(sourire niais)

(comme en amour)

(d'où l'expression "transports amoureux")

(n'importe quoi)

 

"Mais il est tôt!?!!???"

 

Je sens que ma nouvelle échelle du "tôt" et du "tard" va être difficile à établir.

 

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 12:19

photo-copie-9.JPG

 

Parce que moi, oui.

Enfin, un peu.

Disons que je suis encore novice en la matière, mais d'ici peu je serai capable de choses éblouissantes.

Peut-être même spécialiste mondiale ès clous.

Ou marteau.

Bref.

 

Comme souvent, les premiers pas furent difficiles.

(la base de la construction d'une légende: ne jamais oublier d'où l'on vient, et rappeler autant de fois que nécessaire les difficultés surmontées, afin de rendre plus éclatante encore la réussite accomplie)

(est-ce que Rocky gagne ses combats dès le début? est-ce que Johnny conquiert Frankie dès le premier jour?)

(non, et c'est ce qui fait l'essence même de ces héros modernes)

 

Il fallut surmonter ses appréhensions, se dire que ce défi est à notre portée, qu'on en est parfaitement capable (Rocky spirit).

 

Comme on est parfaitement capable d'entrer chez Castorama, comme si c'était parfaitement naturel, comme si on connaissait le magasin par coeur... jusqu'au rayon des marteaux.

Là, impossible de faire semblant, stupeur, panique: il y a tellement de marteaux, comment savoir lequel choisir?

(on se sent un peu comme Harrison Ford lorsqu'il doit reconnaître la vraie coupe du Graal)

(sauf qu'on a pas papa Sean à ses côtés)

Marteaux d'électricien, de menuisier, maillets en plastique, en caoutchouc, 54mm, 32mm... Cet univers de possibles dont j'ignorais jusqu'alors l'existence me plongea dans un abîme de perplexité.

 

N'écoutant que mon courage, je fuis au rayon des clous, plus familier et rassurant.

Enfin, c'est ce que je croyais.

Parce que les clous, c'est un peu comme les marteaux finalement. Tête plate, tête d'homme (!), 1,25x15mm, 2,3x30mm... 

Je sors les sachets, je compare, j'essaie de me concentrer, j'ai l'impression que tous les clients du magasin savent que je suis cellequin'apassaplaceaurayondesclous, j'essaie de faire abstraction de cette paranoïa absurde (mais quand même, il y en a un qui me regarde bizarrement), je choisis un sachet et pars me réfugier au rayon droguerie.

 

Entre les boîtes de cirage et les cires d'ameublement, je me sens presque chez moi,

(en opposition au rayon des clous, bien sûr)

(je ne vis pas au milieu de boîtes de cirage, je vous rassure)

(ni dans un magasin d'ailleurs)

lorsqu'un vendeur m'aborde.

Panique.

Il sait.

(que je suis cellequin'apassaplaceaurayondesclous, ndlr)

Si ça se trouve, il m'a repérée depuis le début, et il me dira peut-être que mon choix de clous est catastrophique.

- "Vous avez besoin d'aide, Madame?

- Et bien... c'est-à-dire que...

- Oui?

- Euh... oui, mais pas à ce rayon-ci. En fait, j'aurais besoin d'aide pour choisir un marteau.

- Mais bien sûr Madame, attendez ici je vais chercher quelqu'un qui pourra vous aider."

Il me plante à l'angle du rayon clous et de l'allée centrale... et m'oublie.

Et moi, bêtement postée à mon angle, d'essayer bêtement de lui sourire pour attirer son attention.

 

Je vous épargne la suite, comment j'ai dû prendre sur moi pour trouver un autre vendeur (qui a choisi un marteau en cinq minutes et m'a fait changer de clous en deux), comment je suis passée à la caisse en déposant avec le plus grand naturel le marteau et les clous sur le tapis, comment j'ai passé cinquante minutes à choisir un marteau et des clous.

 

A suivre...

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 07:26

... une semaine sans internet, c'est long (même avec un iphone).

Heureusement, comme dans les contes, tout est bien qui finit bien: ma connexion est à nouveau rétablie.

(pour fêter ça je me suis offert deux paniers virtuels)

(nouvelle saison, nouvelles chaussures)

(il fallait bien récompenser les atroces souffrances de cette longue semaine)

 

tumblr_la3n2hRVNT1qz7ymyo1_500_large.jpg

 

Mais quand même, que d'émotions!

Retour sur une semaine pas comme les autres.

 

Un soir d'automne (ou plutôt, une semaine avant l'automne) (mais le temps était quand même déjà très automnal) (bref), ma freebox rendit l'âme. Brusquement, sans prévenir, plus de radio, plus un bruit, plus aucun signe lumineux.

Sur le départ pour le week-end, je ne m'acharnais pas davantage, et partais en priant pour qu'un miracle survienne en mon absence.

(sainte fibre optique, ayez pitié de la pauvre dépendante que je suis)

(je promets de ne plus m'adonner à aucun vice virtuel)

(et de renoncer à tous ces paniers que je remplis pour mon seul plaisir consumériste)

Quand je reviendrai, me disais-je, le chat n'aura pas tout cassé et les chiffres brilleront à nouveau dans la nuit.

Si quand je suis revenue le chat n'avait rien cassé, l'écran de ma box demeurait, lui, désespérement muet.

 

Alors j'ai été obligée de farfouiller dans mes papiers.

Appeler la hotline, taper 1, puis 2, raccrocher.

Attendre le texto avec mes identifiants.

S'impatienter, faire du mauvais esprit, le recevoir enfin.

Rappeler, taper deux fois 1, attendre.

Essayer de ne pas penser à la facture téléphonique du mois prochain.

 

On me répond assez rapidement, c'est mon jour de chance.

Après un échange de quelques minutes basé sur la méfiance,

("je n'ai pas ce nom, madame, pouvez-vous me donner votre n° de tél, votre n° de mobile?")

("j'aurais également besoin de la date de naissance de vos parents, du nom de jeune fille de votre arrière grand-mère et des extraits de naissance des trois générations précédant la vôtre")

("mais puisque je vous dis que c'est mon compte qui est débité!?!!")

et pimenté de quelques quiproqui,

("ah donc quand vous dîtes "alimentation" vous parlez du cordon?")

("pourquoi n'avez-vous pas dit "cordon" directement dans ce cas?")

("on aurait gagné du temps, parce que pour mois l'alimentation c'est le courant électrique")

("c'est ce qu'il reste des mes cours de physique avec Mme... mais comment s'appelait-elle, bon sang?!?")

("ce qui est sûr, c'est qu'elle mettait des gaines")

(et dire que "dans le souci d'améliorer la qualité de leurs services" la conversation était enregistrée...)

on me promit la réception du fameux cordon de la discorde sous 48h.

(cordon que je finis pas récupérer après d'autres péripéties)


Et en attendant?

A part vous donner l'adresse du service abonnés, je ne peux rien faire de plus, madame.

Sur ce je me joins à tous mes collègues pour vous souhaiter une excellente journée, madame!

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 07:03

Faire de la gym requiert déjà bon nombre de sacrifices:

• mettre un caleçon moulant...

(pouvant se transformer en caleçon de sudation au mois d'août)

(en été, cette saison normalement estivale, où il faisait beau et chaud pendant deux mois...)

... alors qu'on préfèrerait avoir un look de jeune fille de bonne famille qui ne transpire pas, elle

(et avec les mêmes vagues capillaires si possible)

Favim.com-8900_large.jpg

 

• se trimballer un sac de plus toute la journée

(on a beau essayer de le porter avec la même nonchalance que Ryan, l'effet n'est pas vraiment le même)

(bon ok je suis un peu hors sujet...)

(... mais ça faisait longtemps qu'on n'avait pas évoqué Ryan ici)

(presque quatre mois, ndlr)

(et en ces périodes difficiles rien ne vaut une valeur sûre)

(il a quand même un sac sur la photo, soit dit en passant)

ryan-gosling-drive-007.jpg

 

• endurer de véritables carnages musicaux

(au mieux ça nous rappelle nos années Hit Dance volume 10)

(au pire les fins de mariages en salle des fêtes)

(l'euphorie de l'alcool en moins)

tumblr_m53vt8ANJz1qe0h8yo1_500_large.jpg

 

• prendre des positions bizarres

("on se met en table basse")

("dans la position du chien")

(c'est un cours de yoga ou bien?)

89630909__1935_1_large.jpg

 

 

Alors si en plus les baies vitrées de la salle donnent directement sur la rue...

ça prend des allures de sacerdoce!

 

 

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 11:03

Depuis que je me suis lamentablement échouée devant Taking lives,

(alias Destins volés)

(oui madame, j'ai eu la grande chance de le voir en VF)

(grand niveau aoutien, on peut le dire)

je songe sérieusement à deux nouveaux plans de carrière.

 

Je pourrais d'abord être profileuse pour le FBI.

En effet, contrairement à Angelina Jolie, j'avais deviné dès le début qu'Ethan Hawke n'était pas net.

(ressort dramatique cassé pour ceux qui n'auraient pas vu ce chef d'oeuvre cinématographique, désolée)

(considérons les choses sous un autre point de vue, voulez-vous?)

(disons que je me suis sacrifiée sur l'autel du cinéma dans une démarche totalement altruiste: épargner à mes pairs cet affligeant spectacle)

Un homme qui vous sauve d'une situation désagréable en disant: "J'ai trois soeurs (wtf, NDLR); j'ai cru reconnaître dans vos yeux ce regard signifiant qu'on veut être tiré d'affaire" ne peut pas être normal. En plus d'être un menteur, c'est un manipulateur. Voire un psychotique. C'est à cause de son lobe frontal, son cerveau ne fonctionne pas comme celui des autres humains (je passe mes vacances à Quantico).

Donc, bref, je le savais, et de ce fait je n'aurais jamais passé une nuit avec lui (moi) (en même temps. J'aurais agi comme une vraie pro (moi), séparant vie professionnelle et vie privée. En même temps, n'étant pas Angelina, les suspects et témoins de toute sorte seraient moins tentés... Un point de plus en ma faveur.

 

Ou alors scénariste à Hollywood.

Je pourrais tout à fait pondre des films de profilage avec des actrices à grande bouche encore méconnues, et des futurs ex de stars schweppesisées peinant à se recycler depuis leurs escapades delpyesques (suivez mon regard). Films dont le principe de base serait l'équation suivante : une femme flic/agent/espion aux moeurs bizarres mais au physique plus qu'avantageux + un serial killer/terroriste/hacker fou au passé freudien douloureux (tout est toujours de la faute de la mère, ne l'oubliez pas) et aux jeux d'enfants cruels et effrayants ("il était tellement bizarre... il me faisait peur, vous savez" rapportera la mère à l'agent) + une photo assez froide, assortie de gros plans sur des objets douteux sur fond de musique suraigue et inquiétante (forcément) = aucune surprise, mal filmé, gros succès.

L'avantage, c'est qu'en me creusant davantage la cervelle je pourrais fatalement faire mieux.

(en plus j'ai une expérience à Quantico)

 

Alors, je commence quand?

 

3_large.jpg

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 21:57

photo-copie-7.JPG

 

J'ai retrouvé dans un vieux cahier

une note à moitié effacée

d'une saison usée.

 

J'ai retrouvé tout au fond bien cachée

une paire de vieux souliers

que j'avais oubliée.

 

Mais ce que j'aimerais tant retrouver,

c'est un vrai ciel d'été.

Il va falloir perséverer.

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 07:15

On a cherché à pirater ma boîte mail depuis San Francisco.

(du coup j'ai dû changer de mot de passe)

(j'avais le même depuis dix ans)

(sans doute l'origine du mal)

(c'était pourtant une combinaison de chiffres et de lettres)

(et aujourd'hui mon cerveau n'arrive pas à retenir le nouveau mot de passe que j'ai dû choisir à contrecoeur)

(et je me demande bien qui a fait ça, et pourquoi?)

(ma vie n'est que souffrance et contrariétés)

 

On cherche à m'épouser:

"Je tiens à vous reconnaître
Et d'établir une relation sérieuse basée sur l'honnêteté et l'épanouissement
Vous êtes belle et la compréhension et l'amour
Que pensez-vous .......... .......... Répondre ...... Merci"

(en français dans le texte)

(sachant que ma photo de profil Facebook est Rocky, je m'interroge sur les critères de papiers beauté de ce garçon)

(surtout qu'avant j'avais choisi une vieille dame, une autruche, un chien... je suis vraiment dubitative)

(pour l'honnêteté en tout cas ça commence mal)

 

Et les pollens s'acharnent tellement sur mes pauvres organes, que j'ai du mal à croire que leur agressivité soit naturelle à 100%...

 

tumblr_m4lvkjWQRq1r5e1oso1_500_large.jpg

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Disgressions
commenter cet article

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton