Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 07:29

photo-copie-10.JPG

 

S'il y a bien quelque chose qui va me manquer avec la reprise du cours normal des choses, ce sont les cartes postales que je reçois tout l'été.

(et l'automne, j'en ai encore reçu deux aujourd'hui)

(heureusement que certains se paient du bon temps en décalé)

(après tout il y a toujours un pays au monde où c'est l'été)

Je demande à tous ceux qui partent de m'en envoyer une, et si au début il faut parfois se montrer insistant, avec le temps plus besoin de demander!

De retour après la gym/le métro/l'apéro, j'attends l'ascenseur (le mien est le plus lent de Paris) (on s'en rend compte quand on va chez les autres, ceux qui ont un vrai ascenseur), et jette un oeil, mine de rien, je rentre en jetant un oeil à travers la fente de ma boîte aux lettres.

Je n'attends rien de spécial, c'était une journée somme toute assez banale... Sauf qu'une carte postale m'attend au fond - parfois même deux les jours de chance.

Quand elle est masquée par le cinquantième prospectus de la semaine (les numéros utiles de votre arrondissement, Délices d'Asie ou bien Maharadjah Palace), le plaisir en est comme décuplé.

Je la laisse alors traîner sur le piano ou sur mon bureau, avant de l'aimanter au frigo... puis de la ranger au fond d'une boîte.

A chacune son heure de gloire. 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 22:32

A l'heure de la rentrée, il faut bien se réconforter.

Se rappeler Nicolas Bouvier, voyager par procuration, encore, traverser des déserts, pousser la Fiat dans les montées, être plein de poussière, arriver en Afghanistan...

et ce quatrain du poète persan Hafez:

Même si l'abri de ta nuit est peu sûr

et ton but encore lointain

sache qu'il n'existe pas

de chemin sans terme

Ne sois pas triste

 

chemin.jpg

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 15:18

Depuis que j'ai regardé un documentaire sur les abeilles,

(totalement déprimant au passage)

(encore plus déprimant qu'un film noir)

(il faut boycotter les amandes de Californie)

je ne peux m'empêcher de me dire que si nos patrons et dirigeants émettaient comme la reine des phéromones (afin que toute la ruche se sente mieux, NDLR), les choses seraient sans doute différentes.

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 08:14

l-usage-du-monde-nicolas-bouvier.jpg

I shall be gone and live or stay and die.

Shakespeare

 

Pas de grand voyage cette année, mais Nicolas Bouvier dans mon sac!

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 07:57

Pas grand chose à partager en cette période où les panneaux de fermetures annuelles et les mails de retour se multiplient... à part une lassitude certaine.

Alors j'ai (une fois de plus) choisi les mots d'un autre.

Cette fois-ci ce sont quelques lignes de Mme Roland datant de 1771, découvertes dans Le canapé rouge (décidément, ce livre n'a pas fini de me toucher):

 

"La douce mélancolie que je défends n'est jamais triste, elle n'est qu'une modification du plaisir dont elle emprunte tous les charmes... Elle donne je ne sais quelle teinte de grand et de frappant à une perspective sauvage, à une forêt solitaire."

 

tumblr_m6lmm3Jvri1qhaab5o1_500_large.jpg

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 07:51

photo-copie-8.JPG

 

Ah! S'il pouvait faire du soleil cette nuit...

André Breton

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 07:22

En dépit d'un mois de Juillet où le soleil brille par son absence (dixit le monsieur de la météo), certains faits ne peuvent pourtant être ignorés de personne:

 

- le retour des moustiques dans le métro

(pour mon plus grand malheur)

(et mes plus grands questionnements aussi)

(moustique des sous-sols urbains Vs mouche tsé-tsé, sur qui parier?)

 

- l'ostentation de tous ceux qui nous narguent en partant travailler Le Routard sous le bras (et le sourire en coin), de préférence avec une couverture particulièrement alléchante (Bolivie,Thaïlande ou Inde...)

(hé les mecs vous êtes au courant que c'est la crise?)

(et qu'il est donc bien vu de passer des vacances normales dans des régions normales)

(comme la Corrèze par exemple)

 

- tous ces mails de retour qui m'assaillent chaque jour

("Je suis en vacances du 3 au 24 inclus, merci de vous adresser à Mme Tartempionne en mon absence")

(et Mme Tartempionne d'avoir elle aussi préparé son mail d'absence, et comme on a de la chance en anglais aussi: "Je suis en congés du 6 au 31, merci d'adresser vos mails à M. Machin, I'm out of office...")

(bon ça va on a compris, hein!)

 

Et comme à chaque été, j'ai moi aussi envie de crier liberté après mon spectacle de fin d'année, mon bac ou mon brevet.
Crier liberté, pêcher la crevette pendant deux mois, et en revenir toute bronzée.

 

529629_10151003103199727_539330492_n.jpg

Et si même Einstein s'offre des vacances à la plage....

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 07:19

4910339049_fd9bdba9af_z_large.jpg

 

J'ai envie de promenades sur la lande .

J'ai envie d'un vent qui soulèverait mes jupons et colorerait mes joues.

Je rentrerais au manoir décoiffée et enchantée, et irait vite me changer avant de prendre le thé avec une vieille tante grise et pincée.

Un Earl Grey dans de fines tasses de porcelaine.

Avec des scones.

Elle me demanderait quelle mouche m'avait piquée, de partir si longtemps - et seule en plus! - alors que le ciel menaçait.

Heureusement, je serais épargnée d'une réponse bien difficile à formuler par une arrivée inopinée.

Un cavalier.

 

...

 

Cela avait un peu commencé avec Secret absolu (je fantasmais gentiment sur Porthgenna Tower). J'avais presque oublié ce désir nouveau de lande et de vent quand j'ai commencé Les Hauts de Hurle-Vent (pas franchement gai ni romantique) (j'ai même hâte d'en finir avec ces personnages qui me contractent la machoire) (mais la lande me fait rêver malgré tout).

En parallèle j'ai à nouveau regardé (pour la Xième fois) Orgueils & Préjugés (la vraie version) (celle de la BBC) (celle avec Colin Firth et sa chemise mouillée), et les ennuis ont commencé.

Au début c'était plutôt gentil: la campagne anglaise, ses jardins fleuris, ses bals de province... Et puis Colin Firth est arrivé, et avec lui sa chemise mouillée, son air hautain, ses favoris, ses pantalons seyants, son accent si british... J'ai compris la gravité du mal.

(j'en serais presque prête à porter un corset pour aller au bal, le pied léger et frétillant)

(concentrée sur mes pas pour faire honneur à mon - si beau - cavalier)

(renonçant aussi à ma liberté de femme moderne beauvoirisée pour revenir à un rôle purement décoratif)

(mais Colin Firth l'est aussi - décoratif)

 

Doit-on imputer ce curieux syndrome à un choc post Belle de Jour ?

A ce printemps automnal qui nous pousse à nous retrancher bien au chaud, à nous pelotonner dans ce que l'on connaît, afin de trouver un peu de cette chaleur qui nous fait cruellement défaut?

(pour rappel, l'été, c'est dans trois jours)

(enfin, je dis ça...)

(après tout, tant qu'on a des fraises...)

Je n'en sais rien, mais il est temps que cela cesse.

 

Demain, c'est décidé, je regarde Taxi Driver; ça devrait me calmer.

 

Mais en attendant, avant le sevrage, autant s'accorder un dernier plaisir:

20090411032838_large.jpg

(Colin, sa chemise, mon notre ex-future maison...)

 

Il est vraiment temps que l'été arrive, avant que je ne sois définitivement perdue pour le monde des adultes raisonnables et sensés.

(en même temps, entre ce monde-là et Pemberley... comment dire...)


Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 07:46

tumblr_lf90pvehL41qzay4ko1_500_large.jpg

 

 

Some things that fly there be, -

Birds, hours, the bumble-bee:

Of these no elegy.

 

Some things that stay there be, -

Grief, hills, eternity:

Nor this behooveth me.

 

There are, that resting, rise.

Can I expound the skies?

How still the riddle lies!

 

***

 

Ici des choses volent -

Oiseaux - Heures - Bourdon -

D'elles pas d'Élegie.

 

Là des choses demeurent -

Douleur - Collines - Eternité -

Cela ne me regarde pas.

 

Il y a ce reste, la résurrection.

Puis-je expliquer les cieux?

Que l'Énigme est muette!

 

Emily Dickinson

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 07:54

 

Mathieu et moi n'avons pas les mêmes goûts en matière de baskets.

 

Mathieu et moi habitons tous les deux à Belleville.

C'est peut être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup.

(et surtout qu'on peut se sustenter de nouilles chinoises à n'importe quelle heure)

(ce qui est un besoin vital, vous en conviendrez)

 

Mathieu et moi nous endormons souvent ensemble.

Je me réveille sans lui, mais il m'emmène jusqu'au bureau.

Il me raccompagne quand je rentre tard,

et parfois je ne lui dis même pas merci.

Encore moins bonne nuit.

(ingrate que je suis)

 

Il nous arrive aussi de chanter ensemble.

Parfois même en pleine rue.

Parfois sous la pluie.

En remontant la (très) longue rue de Belleville.

 

Et puis mercredi, pour la première fois (pour moi),

et la dernière fois de l'année (pour lui),

Mathieu m'a emmenée à La Java.

 

event_mathieu-boogaerts-encore-a-la-java-536_00.jpg

 

Je n'avais jamais vu autant de sourires à un concert.

Sur scène comme dans le public, on l'avait tous aux lèvres.

Du début jusqu'à la fin,

entrecoupé de rires parfois,

mais bel et bien là.

 

La montée d'endorphines fut divine.

 

Les concerts de Mathieu Boogaerts devraient être remboursés par la sécurité sociale.

 

 

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton