Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 15:40

Quand j'en ai marre de Paris, quand il fait moche, froid et gris, je rêve d'Italie.

***

On serait dans les années 50, et j'habiterais, dans un petit village, une jolie maison avec un jardin et une terrasse surplombant la mer.

Comme Gwyneth Paltrow dans The talented Mr Ripley en fait.

Comme Gwyneth, j'aurais de très jolies jupes à fleurs, délicatement ceinturées, et de jolis petits chemisiers bien sages. Et une grande capeline aussi. Et un bikini vichy. Et de beaux nu-pieds en cuir made in Italy.

Comme Gwyneth, j'aurais un papa très riche, qui subventionnerait mon caprice européen (so chic).

Et puis je taperais mon roman à la machine. Un truc brillant - dans mon rêve, je suis un esprit supérieur, une future légende intellectuelle.

J'irais au marché tous les jours - dans mon rêve, je suis une cuisinière hors pair.

J'aurais un jardin splendide, dont les fleurs exalteraient des parfums entêtants - dans mon rêve, je suis une extraordinaire jardinière.

Je passerai de longues heures à dessiner - ah ben oui, dans mon rêve, je sais aussi trop bien dessiner.

Et le soir, après le dîner, je me prélasserais sur la terrasse, et mon gorgeous boyfriend composerait des chansons sur sa guitare - des chansons d'amour, évidemment.

Et puis j'irais me baigner très tôt tous les matins, quand la plage est déserte et qu'il ne fait pas encore trop chaud.

Je serais bronzée toute l'année, mais pas trop c'est vulgaire.

Je serais toujours de bonne humeur, et la mine superbe que j'afficherais chaque jour serait la preuve de mon éclatant bonheur.


Avec mon gorgeous boyfriend nice&chic comme moi on irait faire des excursions en bâteau tous les week-ends.

Sauf quand il m'emmènerait à l'opéra à Rome, Venise, ou Florence, hors saison - c'est mieux.

Et peut-être même qu'il m'offrirait une bague, tiens, parce qu'on n'aurait peur de rien - une bague sublime bien sûr, dans mon rêve, mon boyfriend a un goût exquis.

Mais on serait libres quand même - avec tous ces italien(ne)s, ce serait dommage de se priver et puis on serait vachement en avance sur notre temps.


Et la vie me serait si douce...

 

***

♬♪♫ Chabadabada ♬♪♫

gwyneth-jude-copie-1.jpg

***


Sauf que.

Comme je serais une femme des années 50, un jour ou l'autre mon papa en aurait marre de payer mon caprice européen. Il trouverait mon boyfriend bien gentil mais pas très sérieux (non mais c'est vrai quoi, un guitariste?!?), et il me couperait les vivres pour que je rentre me marier en Amérique.

Et puis les machines à écrire n'ont jamais été destinées aux les femmes, elles ont suffisamment à faire avec leurs superbes aspirateur/mixeur/four à chaleur tournante.

Et puis j'en aurais certainement un peu ma claque de cuisiner tous les jours pour mon boyfriend, si gorgeous soit-il.

Et puis peut-être même que certains jours j'en aurais marre de sa bague aussi.


Mais je crois que je ne me lasserais jamais de l'Italie!



 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans On a bien le droit de rêver
commenter cet article

commentaires

flou 29/05/2010 18:26


tout à fait d'accord! la terrasse qui donne sur la mer, faut jamais y renoncer! ;)


LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton