Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 22:48

J'aime bien prendre le train, on le sait.

(sauf quand je suis félinement stressée, mais je n'en dirai pas plus)


Mais quand même on assiste parfois à d'étranges scènes...

 

Je ne pense pas aux couples improbables (le petit nerveux moche avec la grande blonde) (comment ça, je stéréotype?) (sachez que toutes mes remarques sont basées sur des observations et expériences bien réelles) (mon esprit scientifique refoulé depuis que j'ai choisi de passer un bac L), ni à la famille nombreuse hyperactive et hypersaoulante, ou bien à la petite mamie qui veut absolument vous présenter son lapin, ou (mieux) son chat au vôtre (les gens pensent toujours que la caisse du chat est un facteur de sympathie) (mais NON; détrompez-vous: avoir un chat ne fait pas de moi une fille sympa) (et je n'aime pas tellement parler de chats non plus).

 

Non, rien de tel.

 

Je pense plutôt à ma voisine au retour. Une pauvre étudiante s'acharnant sur son rapport de stage (ben oui j'ai vu) (attention je n'ai pas lu, juste vu) (tout le monde le fait d'abord, même mon voisin à l'aller louchait sur mon ELLE) (surtout quand j'en étais à l'article sur Waity Katie) (qui, à l'heure qu'il est, ne doit pas trouver le sommeil, pauvrette) (une pensée émue pour la future princesse).

J'ai bien cru qu'elle allait casser son ordi, la tablette et moi avec! Mais le plus étrange n'était pas ses accès de rage muets (genre "C'est à moi que tu parles?", ambiance La Haine dans le tgv) (si elle avait pu se transformer en Vincent Cassel ce trajet aurait été beaucoup plus sympathique) (teneur minimum en sexytude garantie), mais sa méfiance hallucinante. Quand elle s'est levée pour aller aux toilettes, elle a éteint son ordinateur, l'a rangé dans sa housse, avec son sandwich et son coca (!). Tout ça pour rallumer son portable, et tout ressortir moins de cinq minutes plus tard.

Ai-je plutôt l'air d'une voleuse de coca ou d'une plagieuse de rapport de stage? (la psychomotrie en maternelle, tout à fait moi d'ailleurs) (quand on connaît mon amour des enfants et mon sens de la coordination inné)

 

Je pense aussi à ce couple de quinquas bronzés ("la cinquantaine ils s'éclatent, au volant du 4x4"*), frisant le ridicule avec leur chien.

"- Il est vraiment fatigué;

- Oui c'est vrai, il marche à reculons;

- Je vais peut-être le porter en sortant du métro, pour qu'il ne se fatigue pas trop"

...

(et là c'est la version courte) (nota bene: le chien était un fox terrier peut-être plus tout jeune, mais pas fatigué du tout)

Ne nous méprenons pas, n'appelez pas la SPA: j'aime les animaux (avec du sel et bien cuits).

Mais quand même...

 

Je vous épargnerai le mec dont la copine va lui chercher des trucs toutes les cinq minutes (qui est le plus bête des deux?) (la poule ou l'oeuf?).

 

Il me devenait de plus en plus difficile de garder mon calme. En plus je lisais un roman particulèrement glauque de Marie Ndiaye.

Je me suis donc réconfortée en regardant (sans le son et en alternant entre les deux écrans) deux séries américaines que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam.

C'est dire à quel point j'étais désespérée.

 

Ah, si seulement on pouvait avoir un wagon entier pour soi!

4881082878_5259a134ed_o_large.jpg

 

 

 

 

* Vincent Delerm, Tes parents

Partager cet article

Repost 0
Published by leshumeursdeviolette - dans Soit dit en passant
commenter cet article

commentaires

LeshumeursdeViolette sur Twitter

LeshumeursdeViolette sur Instagram

Instagram

LeshumeursdeViolette sur Pinterest

LeshumeursdeViolette sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton